Farfleur: un site entièrement bénévole pour le seul plaisir de compléter votre information locale...



Ça s'est passé à

En septembre 2016

Pour se diriger, dans tous les cas: cliquer sur une mention en bleu soulignée.

Impossible de voir les photos? Si les mots facebook ou google sous l'écran sont en bleu souligné, maintenez ctrl et cliquez sur celui que vous voulez. Cliquez sur la 1e miniature; avant, arrière, tout est possible. Pour revenir sur farfleur, fermez l'onglet de facebook ou google. Mais FB vous pousse de plus en plus à l'insciption; À VOUS DE VOIR...SINON essayez en cliquant plutôt GOOGLE.

LE PLUS EFFICACE ET LE PLUS SIMPLE RESTE D'UTILISER LE NAVIGATEUR FIREFOX, PUIS DE CHERCHER «Flash Player» VIA GOOGLE RECHERCH ET DE SUIVRE TOUT SIMPLEMENT TELECHARGEMENT ET INSTALLATION.

Des accrocs de santé ne nous ont pas permis et ne nous permettent pas encore de tout couvrir comme nous le voudrions. Merci aux amis qui, en notre absence, se tranformeraient en collaborateurs en nous expédiant textes et photos.

 

Le 2 : Intronisations à la Confrérie du Marquisat Le 2 : Dîner des 10 ans de Farciennes +
Le 16 : Vernissage de l'exposition des Peintres Farciennois Le 17 : 1ère brocante du CHAF
Le 17 : Fête des Jubilaires lors de la Grand-Messe du Centre Le 25 : PIRONCHAMPS Dîner VIVA ITALIA des Pensionnés Socialistes

le 2 septembre

Nouvelles recrues et promotions à la Confrérie du Marquisat

Ouvrant du même coup officiellement les fêtes communales 2016, la Confrérie du Marquisat de Farciennes a procédé vendredi soir à l'intronisation de nouveaux membres et l'élévation de confrères et consœurs confirmés aux grades de chevaliers ou gentes dames.

 

Devant un beau parterre de spectateurs, le «marquis» Hugues Bayet vint en avant scène, les membres de la confrérie se tenant alors devant le rideau de fond, tous revêtus de leur cape à capuche bleu foncé, à dos rouge et porteurs de leur(s) médaille(s).

Après une entrée en matière musicale martiale jouée par l'Harmonie de Montignies-sur-Sambre et des membres de l'Académie farciennoise, le marquis rappela à l'assistance ce qu'étaient la confrérie et ses objectifs. Puis il appela un à un et par ordre alphabétique les nouveaux membres. Chacun fut présenté avec une pointe d'humour et son implication dans la vie de Farciennes (où tous n'habitent pas nécessairement) fut évoquée.

Venaient alors la vêture de la cape et le port de la médaille, préalables au serment:

«En tant que membre de la Confrérie du Marquisat de Farciennes, je fais le serment de porter une image positive de la Ville, d'en promouvoir le patrimoine et d'en animer les fêtes communales et ce, dans l'intérêt de tous les Farciennois»

Sont donc devenus membres de la Confrérie: (nous les citons par ordre alphabétique de leur patronyme)

  • Michel Chaufoureau,
  • Jacky Coppens,
  • Denis Draisie,
  • Brigitte Fontaine,
  • Sonia Geenen-Ridolfi,
  • Maïté Gentilini,
  • Christophe Gilot,
  • Cathy Mont,
  • Benoît Trentin
  • et Henri Van Holle

Chaque intronisation et chaque distinction ci-après furent ponctuées par la susdite harmonie, brillant ensemble qui donna encore un accompagnement sonore remarquable au drink final.

Mesdames

  • Édith Barret,
  • Thérèse Fromont
  • et Paulette Gonsette
devinrent «gentes dames» et porteront désormais à leur cape la médaille en attestant.

 

De même pour

  • Yves Aerts
dorénavant «chevalier».

Anciens, nouveaux et promus se réunirent alors, prononcèrent ensemble le serment et procédèrent à la dégustation nécessaire d'une bière «La Farciennoise».

Ils se joignirent ensuite au public et partagèrent le drink d'ouverture servi sur des tables «mange debout» et purent parcourir le village des saveurs constitué de tonnelles et tentes, ainsi que d'une dizaine de chalets construits voici déjà quelques années par le PCS (Plan de Cohésion Sociale). Le tout formait une exposition alléchante très diversifiée.

Nombre des confrères et consœurs se retrouvèrent ensuite au repas des 10 ans de Farciennes + que nous évoquons ci-après.

 

 

Vision impossible ? Touche Ctrl maintenue, clic sur un des mots «facebook»ou «google» s'il est souligné et écrit en bleu.



le 2 septembre

REPAS DU 10e ANNIVERSAIRE DE FARCIENNES +

Le Centre Culturel a accueilli à ses tables 120 convives pour ce souper organisé par l'asbl Farciennes + qui fêtait son 10e anniversaire.

 

  • Apéritif,
  • Pêches au thon (confectionnées par les membres de l'ASBL)
  • Porchetta,
  • Buffet de légumes,
  • Café Gourmand.

 

Deux orateurs s'exprimèrent.

Président de l'ASBL, Albert Schleiper remercia les participants de leur présence ainsi que toutes celles et tous ceux qui avaient aidé et aidaient à la bonne marche du souper. Il dressa un rapide bilan et évoqua les perspectives de Farciennes +.

Quant à Hugues Bayet (Député européen, Bourgmestre de Farciennes et Marquis de la Confrérie du Marquisat de Farciennes), il remercia Farciennes + de ses actions essentielles en faveur du développement local.

C'était un vendredi noir avec l'annonce de la fermeture de Caterpillar. Il ne pouvait en faire l'impasse et détailla très brièvement quelques facettes du combat exigeant qu'il fallait mener.

Mais à Farciennes, c'était le vendredi d'ouverture de la fête, et c'est sur cette note plus joyeuse que Hugues Bayet tint à terminer son intervention.

Et ce fut bien un repas à l'ambiance festive qui suivit, remarquablement animé à la sonorisation par Cédric. Bravo l'artiste!

Voilà qui complétait agréablement l'ouverture des fêtes, encore marquée par le démarrage des métiers forains installés sur la première partie de la Grand'Place.

Vous pouvez retrouver les objectifs que l'ASBL constituée le 7 juin 2006 continue à poursuivre en suivant ce lien
Vision impossible ? Touche Ctrl maintenue, clic sur un des mots «facebook»ou «google» s'il est souligné et écrit en bleu.

le 16 septembre

VERNISSAGE DE L'EXPOSITION DES «PEINTRES FARCIENNOIS»

Un petit trimestre après la disparition de leur président, «Les Peintres Farciennois» lui ont rendu un bel hommage en assurant la continuité de l'exposition annuelle qui lui tenait tant à cœur.

Le comité est par la force des choses renouvelé et se compose ainsi; Céline Bruyninckx (présidente), Jean-Marie Meylemans (secrétaire), Josiane Delcroix (trésorière).

L'exposition transformait le Centre Culturel en une vaste galerie.

Le vernissage a eu lieu le vendredi soir, avec un public nombreux.

Jean-Marie Meylemans (secrétaire) s 'exprima le premier :

«Je me permets de dire quelques mots à la place de la présidente, Céline, trop émue.
Je vous souhaite la bienvenue à cette 28e exposition.


Malheureusement, un être cher à tous ici nous a quittés, notre président Michel Massaux, décédé au mois de juin de cette année. C'est lui qui a créé notre association ; avec le foot, la peinture était sa joie de vivre, sa passion. Nous le regretterons.

Il aurait tant voulu faire les trente ans de l'exposition ! Nous œuvrerons donc dans ce sens, selon son souhait.
Les exposants lui témoignent leur reconnaissance en plaçant un ruban à leurs œuvres en signe de respect face à son absence ; je les en remercie.

Je tiens aussi à remercier l'Administration Communale, le service des travaux, pour leur aide à la préparation de cette exposition.
Je tiens à remercier également le Centre Culturel qui a réussi, malgré le changement récent et une nouvelle direction, à nous apporter sa collaboration, son aide, pour les affiches et les invitations.

N'étant pas très doué pour les discours, je voudrais encore vous remercier d'être aussi nombreux cette année.

Une de ses «peintresses», comme disait si bien Michel, aimerait dire un mot… (S'exprima alors brièvement Mme L.Leteul qui a dessiné la tête de Michel Massaux: un hommage sous lequel tous les exposants ont apposé leur signature, et qui fut ensuite offert en un geste fort émouvant à sa veuve, Céline Bruyninckx, entourée de sa famille)

Avant de passer la parole à notre échevin de la culture Benjamin Scandella, j'aimerais que l'on observe un moment de silence à la mémoire de notre président….

Merci encore. Et je cède la parole à notre échevin de la culture. Ensuite, les peintres vous offriront le verre de l'amitié.
Je vous souhaite une bonne soirée.»

Benjamin Scandella, échevin de la culture, prit donc la parole:

«Moment triste pour tous et surtout pour les peintres, mais je sais qu'ils ont à cœur de porter haut la mémoire de Michel.

Je les remercie tous. Comme chaque année, on voit qu'ils se serrent les coudes et qu'il y a beaucoup de talents à Farciennes.

Ainsi que je le dis chaque fois, si un jour l'un d'entre vous vend un de ses tableaux 20 millions, n'oubliez pas de dépenser vos sous à Farciennes: c'est important!

Sans dévoiler la couronne, je pense qu'ils vont lancer plus d'activités à Farciennes et que dans les prochains mois, nous pourrions être invités à un souper des Peintres Farciennois….

Farciennes bouge; la culture aussi. On vient d'inaugurer l'espace Jef Bodart qui rassemble la bibliothèque et l'Académie. Les Peintres Farciennois font évidemment partie du mouvement.

Je vous engage à ne jamais hésiter à passer les portes du Centre Culturel si vous avez des idées; la directrice, Patricia Giargeri, n'attend que cela.


Les Peintres Farciennois offrent un verre. Je vous propose qu'on en profite

 

Et c'est en effet un verre de l'amitié qui clôtura cette soirée inaugurale.

L’exposition ouverte gratuitement tout le week-end proposait à la réflexion esthétique et à l'admiration de chacun des créations extrêmement variées, dans la foison d'inspirations et de techniques qui constitue sans doute la plus belle richesse de cette manifestation dont la volonté générale est qu'elle se pérennise.

Ainsi, nombre des techniques des arts plastiques étaient-elles illustrées avec beaucoup de talent et de sincérité, dans les aquarelles, huiles, crayons, sculptures sur bois, … de 19 exposants + des œuvres du président défunt, Michel Massaux.

Les exposants étaient :

J. Delcroix, J-Cl. Finet, E. Lefèvre, A. Baulin, C. Baulin, G. Bulla, Y. Denis, Fr. Delisse, L. Leteul, M-L. Lamotte, C. Masuy, J-M. Meylemans, S. Sandras

et, en invités

E. Castellucio, C. Cilli, B. Allard, F. Ceragioli, S. Koukouvas, L. Eeckoudc

 
Hugues Bayet (Eurodéputé et Bourgmestre de Farciennes; Benjamin Scandella, Attila Demir, Alex Debrux (Échevins); Patrick Lefèvre (Président du CPAS), des conseillers communaux et de l'aide sociale, Fabian Lemaître (président de Sambre et Biesme); Patricia Giargeri (directrice du Centre Culturel).

 
Vision impossible ? Touche Ctrl maintenue, clic sur un des mots «facebook»ou «google» s'il est souligné et écrit en bleu.

 

le 17 septembre

1ère BROCANTE DU CHAF

C'était une première : la brocante du Centre pour Handicapés Adultes de Farciennes (CHAF) comptait sur une quarantaine d'étals…

...mais si la pluie du matin, dit-on, n'arrête  pas le pèlerin, elle refroidit fort l'enthousiasme des brocanteurs et des fouineurs, tant et si mal qu'on ne rassembla que 13 vendeurs.

Gageons que l'on ne se découragera pas pour autant et que l'on tentera de nouveau l'aventure au CHAF, dont la 1e directrice (Mme Demiautte) vient de passer le relais à Ariane Lion le 1er juin de cette année.

Tous postes confondus, elle a 55 membres du personnel à gérer. Ils sont là pour aider et encadrer 62 bénéficiaires en tout (y compris l'accueil de jour qui requiert la présence de 23 temps plein, en plus de l'encadrement nécessaire aux 33 résidents et aux 6 personnes en appartements supervisés. Cette structuration s'est établie afin de répondre le mieux possible aux besoins divers générés par les types et les degrés de handicaps).

L'initiative d'une brocante est intéressante ; tout comme le souper annuel qui aura lieu ce 7 octobre à 18h30, elle a pour objectif de contribuer financièrement à certaines activités, à l'achat de matériel pour les ateliers, aux aménagements extérieurs,...

En savoir plus sur le CHAF, ses origines, la définition de ses objectifs, son histoire  ? http://le-chaf.be/

 
Vision impossible ? Touche Ctrl maintenue, clic sur un des mots «facebook»ou «google» s'il est souligné et écrit en bleu.

le 18 septembre

FÊTE DES JUBILAIRES À LA GRAND-MESSE DU CENTRE

La grand-messe de ce dimanche 18 revêtait un caractère particulier et charmant.
Comme chaque année en septembre, c'était l'office consacré à fêter les couples jubilaires de la paroisse
.

La cérémonie pleine de tendresse avait été préparée avec grand soin.

Chantée par la chorale paroissiale «La Clé des Chants» conduite par sa cheffe Patricia Tsavdaroglou et soutenue au clavier par Claude Tourneur, la messe était présidée et dite par le souriant abbé Guy Sales.

Elle mettait à l'honneur et au premier rang les jubilaires:

Mm et Mmes

  • De Haes – Antoine (60 ans de mariage);
  • Nannan – Kulaszewski (60);
  • Bodart – Liénard (55);
  • Terasse – Bertrand (50 ans),
  • Janssens – Scoys (50 ans),
  • Mouraux - Massart (50 ans),
  • Quintens – Sarno (50 ans),
  • et Scelfo – Castellucio (50 ans)

Et l'on s'en voudrait de ne pas citer, simplement présents parmi les fidèles parce que leur couple ne franchissait pas cette année un des caps de 5 ans :

  • Suzette Flamme et Roger Duquaine qui se sont dit «oui» voici 68 ans et toujours choristes ! Ils furent également congratulés par Patricia et reçurent les mêmes cadeaux.

La paroisse offrit une bouteille de vin aux époux, et aux épouses une jolie icône ainsi que des fleurs; assemblées de belle manière par Claudette Massart, elles n'allaient pas sans évoquer les beaux bouquets de mariées traditionnels.

Au terme de cet hommage plein de tendresse orchestré par Patricia Tsavdaroglou très abondamment et justement félicitée, on partagea le verre de l'amitié, apéritif très soigné, accompagné de zakouski de classe, et d'ambiance chaleureuse, autour des couples héros du jour.

Deux messes un peu différentes s'inscrivent encore au calendrier de la paroisse du centre:

      • Celle de ce dimanche 25 sera dite en wallon par l'abbé Mathelart.
      • Celle du 13 novembre sera chantée en latin.
Les couples qui seront jubilaires en 2017 peuvent d'ores et déjà se signaler à Patricia Tsavdaroglou ou par mail patricia.tourneur@skynet.be

Vision impossible ? Touche Ctrl maintenue, clic sur un des mots «facebook»ou «google» s'il est souligné et écrit en bleu.


le 25 septembre
à PIRONCHAMPS

«VIVA ITALIA» Dîner d'automne de l'Amicale des
PENSIONNÉS SOCIALISTES de PIRONCHAMPS - FARCIENNES

Les murs de la salle étaient tout gris, mais

d'un gris joyeux, parce que clair, plein de fraîcheur et d'une excellente luminosité.

Un vent pimpant est en effet passé dans la salle de la Maison du Peuple, celui d'une rénovation accomplie par Sébastien Moiret.

La volonté d'assurer une lumière agréable a aussi conduit à changer les tentures; elles ont bien fait leur service, mais elles avaient aussi fait leur temps.

Un contraste fort que celui-là! Les nouvelles parures optent résolument pour un modernisme efficace et élégant, sous la forme de stores vénitiens à larges bandes horizontales alternant blanc et couleur; elles habillent ainsi les fenêtres de rouge et blanc une fois sur deux, de blanc et d'un ton plus doux pour le reste.

Dimanche, les rayons du soleil filtraient doucement entre ces lames, conférant au dîner une chaleur dorée en harmonie avec la convivialité formidable qui imprègne toujours ces réunions d'amis gourmets.

Ce brillant changement de décor méritait bien que les organisateurs l'inaugurassent d'un menu particulier. Savouré par 90 personnes, il se composait ainsi, sous le titre « VIVA ITALIA » qui se comprendra aisément.

 

  • Apéritif (offert par le président)
  • Anti pasti
  • Lasagne maison
  • Dessert surprise
  • Café moka
  • Pousse-café (lemoncello ou grappa - offert par le président)
   

Le local s'est modifié. Des comités aussi;

À la suite du décès du regretté et dévoué Henri Bleuze, c'est René Boucher qui, après vote, préside maintenant la Maison du Peuple. Il préside aussi l'Amicale où l'on trouve également Fabrice Struyven (trésorier), Véronique Boucher (secrétaire), Monique Boucher, Fernande Bleuze, Brigitte Fontaine, Alain Baulin, Michel Defossez et Ettore Manno (administrateurs).

Céline Bruyninckx, Lucia Ciullo (conseillères communales), Joseph Casagrande (président des Pensionnés Socialistes du Wainage), et d'autres encore ont partagé ce repas festif.

 

On peut louer cette salle entièrement rénovée pour la somme de 200 €.

Dérisoire, quand on sait qu'elle peut accueillir 100 personnes, comprend un bar et met à disposition une cuisine et la vaisselle.

Vision impossible ? Touche Ctrl maintenue, clic sur un des mots «facebook»ou «google» s'il est souligné et écrit en bleu.