Farfleur: un site entièrement bénévole pour le seul plaisir de compléter votre information locale...

Pour se diriger, dans tous les cas : cliquer sur une mention en bleu soulignée.




Ça s'est passé à

En

juin 2018


 

Les 2 et 3: Vide dressing des «Dévoués» Le 3: La rue Wauters en fête Le 22: Waloupi «Ose le vert et recrée sa cour.»
Le 23: Dîner au Centre de Loisirs Le 23: La fête de la Musique au Centre Culturel Le 23: Tournoi de foot des waloupis
Le 26: Les CEB et prix spéciaux des écoles communales Le 30: La Fête de la Cité de Brouckère.

 

>

FARCIENNES 2 et 3 juin

VIDE DRESSING DE L’ASBL «LES DÉVOUÉS»

À quoi se dévouent donc ces dévoués ? À la Maison du Peuple du Centre tout simplement.

Et c’est donc dans la salle des fêtes de cette maison que se sont déployés pendant deux jours penderies et étalages.

Beaucoup de visiteurs aidèrent 14 exposants à faire de la place dans leur dressing, en leur achetant à très bon compte vêtements, chaussures et bijoux.

C’est le but du jeu, une sorte de gagnant – gagnant, teinté qui plus est d’anti-gaspi.

«Les Dévoués» avaient par ailleurs ouvert un bar et une petite restauration (hamburgers, croque-monsieur,…)

Les dévoués



Stavros THOMAS (président), Fabrice MINSART (secrétaire-trésorier), Mathilde TIMMERMANS, Patrick LEFÈVRE Leslie LETEUL, Laurent et Thomas HARDENNE, Marc THIRY, Ronald MORTIER, Jean et Jeanine FAGNART, Alain VANSINA et Lucia CIULLO (administrateurs).

Des visites

 

 

Alex DEBRUX (Échevin) et sans doute d’autres personnalités au fil des deux jours.

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

 

>

FARCIENNES
3 juin

LA RUE JOSEPH WAUTERS EN FÊTE

Une organisation du Comité de Quartier du Wainage.

Cette année, la fête prit essentiellement la forme d’une grande brocante.

Cette première, fournie d’abondance, vit défiler les visiteurs en grand nombre de 10 à 18h.

Descendre et puis grimper la rue Wauters ou l’inverse constitue un exercice exigeant qui ouvrait à la fois les porte-monnaie (en cas de trouvailles), la soif et les appétits pour récupérer l'énergie.

Vous pensez bien que les organisateurs y pourvoyaient, et l’on trouvait ainsi un bar de bières et de softs, du café, de quoi calmer les fringales à coup de pain-brochettes, sandwichs, tartes et viennoiseries (croissants, pains au chocolat,…).

Les enfants, eux, recevaient une pomme offerte par Patrick REMY, président du club de football Farciennes – Châtelet et distribuée par la secrétaire du comité organisateur, Martine CHARLES.

Le comité



Anna BRUNETTO (présidente), Martine CHARLES (secrétaire – trésorière) et une dizaine de membres.

Prochaine activité : Halloween.

Des visiteurs

 

 

On y a entre autres croisé les Échevins Fabrice MINSART, Benjamin SCANDELLA et Alex DEBRUX.

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

 

>

FARCIENNES

22 juin

WALOUPI «OSE LE VERT ET RECRÉE SA COUR...»

Le 22 juin, l’école des Waloupi inaugurait en portes ouvertes les aménagements de sa cour de récréation dans le cade de la campagne «Ose le vert, recrée ta cour». Cette campagne vise à apporter aux aménagements extérieurs des écoles plus de diversité de nature et de convivialité ; 141 écoles maternelles et/ou primaires wallonnes y ont participé dès cette première édition.

 

Accueil

 

 


Patrizia SIMONELLI, Directrice du groupe WALOUPI, avait donné un titre à son mot d’accueil que voici :

Ose le vert, recrée ta cour, chez les Waloupi viens faire un tour.

Je remercie tout d’abord les acteurs de ce projet qui ont œuvré depuis deux ans à la réalisation de cette cour formidable. TOUS les enfants, de la première maternelle à la sixième année, les enseignants et, bien entendu, les autorités communales dont notre Eurodéputé Bourgmestre, Monsieur Hugues BAYET.

Avec cet espace vert qui nous est offert, nous ne pouvions que réaliser de belles choses…

Grâce à ce projet, nous sensibilisons les jeunes au respect de la nature, à la découverte des légumes, des fruits ; les plantations réalisées amènent des leçons d’éveil : «Comment poussent les légumes», la réalisation de recettes en classe, l’élevage de papillons, l’entretien du potager…

Apprendre à trier, utiliser un compost, respecter l’environnement…

L’espace créé sous les arbres, un endroit calme pour les récrés, une autre façon pour les instits de venir donner une leçon, écouter une histoire …

Beaucoup de richesses et de découvertes qui seront entretenues l’an prochain.

Merci toute l’équipe Waloupi !!! »

Ce qui a été créé au site de la rue des Cayats

- un pré fleuri,
- des bacs de plantations,
- un mur musical,
- un espace fruitier,
- deux cabanes en saule,
- parcours dans le jardin…


 

Le traditionnel ruban d’inauguration a été coupé par Hugues BAYET avec quelques enfants et la Directrice.
L' Eurodéputé Bourgmestre fit ensuite la visite complète de l’espace vert aménagé et la directrice recueillit ses félicitations pour tous les acteurs de cette réussite.

Celle-ci m’accompagna dans une visite commentée

PROMENADE GUIDÉE

 

 

Une petite promenade qui m’a permis de glaner des détails supplémentaires que je vous livre bien volontiers :

En 2016, Audrey MENEGUZZI, alors Chef d’École, a répondu à l’appel à projets de la Fédération Wallonie Bruxelles. On a donc créé des espaces verts; les enfants ont bêché, planté,… mangé des framboises, des groseilles,…

«Cette année, ajoutait Patrizia SIMONELLI, nous avons des bacs de plantation avec des courgettes, des tomates, des radis. Les enfants s’occupent de ces plantations et, du coup, sont devenus plus respectueux de la cour.»

Et puis, il y a des espaces de calme et des saules sont en croissance ; ils permettront de former deux cabanes. Des lieux de repos, d’écoute d’une histoire, un cadre très différent d’une classe.

Dans un autre angle, un bac à compost sensibilise davantage les élèves à la gestion de leurs déchets.

Et la Directrice, fière de son école, conclut en remerciant et en félicitant toute l’équipe, avant de s’approprier le slogan communal :

«Waloupi bouge!»

Je conclurai pour ma part sur la joie manifestement partagée par Audrey MENEGUZZI, heureuse de voir le projet qu’elle a initié si bien réalisé.

L'École

 

 

Au Louât : 10 enseignants et 140 enfants.

Pour les 3 implantations: 25 enseignants pour 273 enfants.

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

 

>

FARCIENNES
23 juin

DÎNER D'ÉTÉ AU CENTRE DE LOISIRS

Une ambiance du tonnerre de.. diables rouges... pour saluer l'été d'une fourchette joyeuse et conquérante.

Le menu

- Apéritif offert par le comité
- Assiette de la mer
ou

- Assiette du folklore ardennais
dans les 2 cas, avec crudités

- Dessert caramélisé
-Café

Une soixantaine de convives avaient choisi d'entrer dans la belle saison aux tables du Centre de Loisirs.

Dressées à la «Maison pour Tous», elles embellissaient la lumière éclatante des nappes toutes blanches au moyen de jolies roses en petits vases.

Tout était ainsi réuni pour un excellent dîner, apprécié comme il le méritait et partagé avec une bien agréable gaieté quasi turbulente et auquel une belle tombola adjoignait ses plaisirs spécifiques.

Le comité



Andrée GUILLAUME (présidente d'honneur et trésorière), Anne-Marie MASSART (présidente), Nelly JAUMAIN (vice-présidente et secrétaire), Lorette COULON (conseillère),Thérèse RHICOTA (barwoman).

Des présences

 

 

L' Eurodéputé-Bourgmestre Hugues BAYET avait salué le Centre en venant prendre l'apéritf du dîner auquel prirent part Joséphine CAMMARATA (Échevine), Brigitte FONTAINE (conseillère communale); Patrick LEFÈVRE (président) et Alain BAULIN (conseiller) de l'aide Sociale; Joseph CASAGRANDE (président des pensionnés socialistes du Wainage),...

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

 

>

FARCIENNES,
23 juin 2018

FÊTE DE LA MUSIQUE

À Farciennes, la fête de la musique fut l'affaire du Centre Culturel dirigé par Pat GARGIERI

LE PROGRAMME



Comme souvent en ces lieux, une originalité certaine fut de mise, et dès l'entrée du menu.

Un atelier... pour préparer une fête, ça se conçoit... mais inviter à venir travailler dans un atelier, tout intégré dans la fête fût-il, cela pouvait laisser dubitatif...

Un doute qui se dissipa bien vite.

 

Rudy ROMANOWSKI a superbement dirigé cet atelier; en fait ,«Au Plafond de la Libellule» (c'est son titre) vise à l'éveil musical des enfants.

Il le fait sans aucun didactisme, via la découverte et la manipulation de matières, d'outils et de structures sonores de tous ordres et de tous styles.

Mieux encore, il parvient à susciter l'inspiration de manière ludique, grâce à un appareil qui projette à l'écran des dessins abstraits et mobiles avec des mélanges de couleurs comme des coulées d'huile, œuvres des enfants.

Ce spectacle créatif où entre une part de hasard éveille des impressions, des concordances inattendues; elles semblent amener presque naturellement les jeunes "joueurs" à improviser de courtes pages de sons. Ne serait-ce pas un retour à ce qui fut l'embryon de la musique conçu par l'homo sapiens, voire un humanoïde encore plus ancien ?

Les enfants furent totalement séduits par l'expérience.

La soirée venant, le programme devint concert pour un public plus âgé.

 

Premier en scène, le groupe «On prend l'air» interpréta ce que l'on pourrait appeler de la chanson souvent française parfois déjantée, métissée par les artistes. Ils ne se prennent pas au sérieux, ne prêchent pour aucune chapelle musicale.
Ils cultivent le bonheur de la fête musicale sur des mélodies imprégnées de couleurs puisées un peu partout dans le monde, et l'on y trouve aussi bien le violon et la contrebasse que l'accordéon. Il y a de la joie, même si les hirondelles de Trenet nous désertent.

Les notes de la dernière partie furent égrenées par «Das Boot». Ces cinq frères et leur sœur, depuis leur enfance, avaient coutume de se réfugier sous les dunes, dans un ancien bunker qu'ils avaient ainsi dénommé, et y jouaient leur musique à leur propre manière. Ils ont conservé le nom et poursuivit leur juvénile aventure, si bien qu'ils proposent une musique à l'état brut sans lui coller d'étiquette.

Décidément, l'originalité de qualité régna de bout en bout au Centre Culturel de Farciennes en l'honneur de la musique.

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

 

>

FARCIENNES

25 juin 18

WALOUPI WAINAGE: Tournoi de foot inter-implantations

Bien sûr, il y a le « Mondial ». Pourtant, ce lundi 25, c'est au Wainage que cela se passait, et plus précisément dans l'espace de l’école communale.

 

Bien sûr, il y a le « Mondial ».


Pourtant, ce lundi 25, c'est au Wainage que cela se passait, et plus précisément dans l'espace de l’école communale.

Laurent RINALDI y avait invité ses collègues de 4ème, 5ème et 6ème au Louât, de 3ème, 4ème, 5ème et 6ème à Pironchamps à constituer des équipes .

Il s'agissait de venir disputer un tournoi inter-implantations de Waloupi.
Dix équipes, dont une d'enseignants, défendirent symboliquement chacune les couleurs d'un pays.

Les rencontres se succédèrent devant les camarades de classe et bien entendu supporters, de 9h30 à 14h30.

Quand les finales eurent rendu leur verdict, Patrizia SIMONELLI, Directrice du groupe, procéda à la remise des coupes.

Le podium

- 1. La Turquie (site du Louât)

- , 2. L'Argentine (site du Wainage),

- 3. L'Espagne (site de Pironchamps)

 

Voilà qui fut une belle manière de terminer l'année en convivialité, dans la joie et la bonne humeur, pendant la coupe du monde.

On en félicitera à la fois les jeunes joueurs et leurs enseignants. qui constituaient aussi une équipe.

Mme Sandra et M. Olivier (implantation de Pironchamps, Mme Sultan et M.Nicolas (Louât), Mme Magdalena et M. Laurent (Wainage),
Mme Florence (gym.)

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

 

>

FARCIENNES, le 26 juin

C.E.B. ET PRIX SPÉCIAUX DANS LES ÉCOLES COMMUNALES

Roseline QUINTENS dirige «La Marelle», Patrizia SIMONELLI le groupe des 3 sites de «Waloupi»

Comme on faisait cérémonie commune à l'occasion de la remise des C.E.B. et des prix spéciaux des écoles communales,
elles se sont exprimées en duo.

Ce qu' a dit Hugues BAYET

 

 

L'Eurodéputé Bourgmestre de Farciennes commença par féliciter les diplômés et titulaires d'autres récompenses, auxquels il joignit à la fois les parents et les enseignants: ces réussites sont aussi les leurs.

Dans un autre domaine, il me semble utile de répercuter la mise en garde qu'il émit; elle concerne la sécurité de tous et particulièrement des enfants.

Il se montrera inflexible, assura-t-il, face à l'irrespect des règles de conduite aux moments des dépôts et des reprises des élèves.

«Je ne voudrais pas, dit-il, avoir la mort d'un enfant sur la conscience!»

On espère ce sentiment bien compris et surtout partagé dans son application quotidienne...

 

Ce que les directrices ont dit

 

 

Après l'accueil des parents et autres amis présents dans la salle de la rue Daix, elles ont d'abord fait appaudir les enfants des classes de 6e. Cette belle obtention de diplôme a prouvé à leurs parents, dirent-elles, que leur travail, leurs efforts avaient été payants.

Un travail, ajoutèrent-elles, conduit avec les enseignantes et enseignants qui les ont accompagnés et guidés depuis la maternelle.

Si bien qu'elles clôturèrent sur des louanges méritées aux équipes éducatives des écoles communales.

 

RÉUSSITES ET PRIX

La distribution a été effectuée par Hugues BAYET, Eurodéputé Bourgmestre; Patrick LEFÈVRE, Président du CPAS; Fabrice MINSART, Alex DEBRUX et Benjamin SCANDELLA, échevins; Audrey MENEGUZZI, directrice précédente de Waloupi; Sonia GEENEN-RIDOLFI, directrice précédente de La Marelle, et Madame MIELE (représentant l'Athénée Paulus).

 

 

 

 
Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

 

>

FARCIENNES,
le 30 juin 18

12ème FÊTE DE LA CITÉ DE BROUCKÈRE

Faute de travaux qui n'ont pas encore put s'achever dans la salle qui fut jadis la petite école de quartier, la Fête de la Cité de Brouckère
fut contrainte à une version "contractée" l'année de ses 12 ans.

Néanmoins, à l'instar de la devise des Pays Bas (Je maintiendrai), les «deux courageuses» ont donc conservé la fête à l'agenda.

De la brocante à la danse

 

 

Une brocante occupa le temps et l'espace de 7h45 à 17h.

Elle rassembla trente exposants, dont beaucoup de riverains; l'on y découvrit aussi le très beau travail d'un Jumétois qui découpe et grave le bois avec une dextérité rare.

Dès 8 h, on avait tout loisir de prendre un petit déjeuner avec une option café + crêpes. Une trentaine de personnes profitèrent du temps agréable et déjeunèrent de la sorte.

Plus tard, dès 11h, commença à chatouiller les narines le fumet persuasif d'une cuisson au barbecue. De pain-saucisse savouré sur place dînèrent donc ceux qui ne résistèrent pas à l'appel de ces bonnes odeurs capables d'ouvrir les appétits comme peu d'autres.

Et la soirée fut dansante, animée par les amis de Radio Music Sambre.

Le comité



Chantal ROUCOURT (présidente) et Marie-Thérèse LOREGGIOLA (secrétaire et trésorière à la fois) sont les «deux courageuses» qui le constituent... Elles remercient Lucienne COIGNET et Antonio PIANA, les bénévoles qui leur viennent en aide.

Prochaine activité

 

 

Le souper d'Halloween du comité fêtera ses 10 ans le 27 octobre, en la salle de Waloupi Wainage. Il sera animé par Andréa CALTAGIRONE.

Des présences

 

 

J'ai rencontré à la Cité de Brouckère les Échevins Benjamin SCANDELLA, Alex DEBRUX, le Président du CPAS Patrick LEFÈVRE et le Conseiller communal Sandro CECERE.

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook