Farfleur: un site entièrement bénévole pour le seul plaisir de compléter votre information locale...




Ça s'est passé à

En

septembre 2018


Pour se diriger, dans tous les cas : cliquer sur une mention en bleu soulignée.

Le 16: Une journée pour ne pas se faire plumer

Le 21: Le CHAF a vingt ans

Le 22: Réception des couples jubilaires
Le 22: Dîner au Centre de Loisirs Le 29: Souper de l'école communale Waloupi au Louât Les 28 et 29: Exposition et dîner des Dévoués. Thème: les charbonnages de Farciennes
Le30: PIRONCHAMPS Souper italien des Amis de Pironchamps et Farciennes

>

16 sep. 18

UNE JOURNÉE POUR NE PAS SE FAIRE PLUMER

Consommer, consommer toujours plus! Voilà bien ce que le système actuel attend de nous!
Et pour atteindre cet objectif tous les moyens sont bons! Votre smartphone sera dépassé en deux temps, trois mouvements.
Et n’essayez pas de faire réparer votre téléviseur, on vous fera vite comprendre qu’il est plus intéressant de le remplacer!
Pendant ce temps, les coûts de l'énergie, de l'eau, les prix des aliments de base augmentent, sans même parler des produits bio ou locaux,
meilleurs pour la santé et pour l’environnement, mais qui sont vendus à prix d’or par la grande distribution.

Ainsi souhaitait-on la bienvenue au premier salon dédié aux économies en tout genre, car comme le dit si bien l’adage: les petits ruisseaux font les grandes rivières! Il était organisé par l’Administration Communale, à l’initiative de l’Échevine Joséphine CAMMARATA.

Le PROGRAMME

Réutiliser plutôt que jeter, prolonger la durée de vie de chaque objet!
Partager des trucs et astuces pour réaliser soi-même les produits de la vie quotidienne, alimentaires ou non-alimentaires;
savon, produits d'entretien, produits de beauté, etc.
Se regrouper pour acheter ou vendre à prix raisonnable des produits locaux.

Mais aussi,

  • 13H: Remise des prix «façades fleuries 2018»
  • 14H: Distribution des poules (36 Ménages y ont participé)
    Concours Kits de coccinelles:
    Tirage au sort
  • 15H: Conférence «comment diminuer sa facture d’énergie + achats groupés»
    Concours Kits de coccinelles:
    Tirage au sort
  • 16H: Intermède musical avec Radio Music Sambre
    Concours Kits de coccinelles:
    Tirage au sort
  • 17H: Conférence «Ville fertile»
    Concours Kits de coccinelles:
    Tirage au sort

 

Résultats du concours Façades Fleuries 2018!

 

 

 

Un concours qui mettait cette année à l'honneur les plantes mellifères, puisqu'il fallait tenir compte de la biodiversité et de la sauvegarde de nos abeilles et pollinisateurs. La remise de ses prix trouvait une place toute naturelle dans cette journée.

 

  • premier prix -Monsieur et Madame DELLIS-IPPOLITI demeurant rue du Vieux Saule, 117.

 

  • deuxième prix -Madame DE VOGELAERE Sabine demeurant rue Saint François, 49.

 

  • troisième prix -Madame Thérèse FAUVELLE demeurant rue de la Montagne, 33.

 

Les prix suivants sont

attribués respectivement à:

  • -Madame PICCOLO Patricia demeurant rue du Monciat, 247
          • -Madame ARNESANO Angela demeurant rue de Pironchamps, 44
          • -Monsieur et Madame DEWANDRE demeurant rue Sainte Anne, 94

       

       

       

       

      (N.B.Nos images ne sont peut-être pas représentatives du classement; je les ai reprises un peu au hasard parmi celles dont l'Administration Communale illustrait sa présentation générale)

 

 

 

 

 

Un jardin partagé

 

Suite à l’appel à projet supracommunal de la Province de Hainaut, divers projets ont pu voir le jour au sein de notre commune.

A l’initiative de l’Échevine de la Santé et de l’Écologie urbaine (Joséphine CAMMARATA) et du Plan de Cohésion Sociale de Farciennes, un jardin partagé a été aménagé et proposé aux citoyennes et citoyens farciennois.

Ce jardin est localisé au sein du «pôle social», situé au 61 de la rue Joseph Bolle à Farciennes.

 

En collaboration avec le CPAS de Farciennes, l’aménagement de cet espace vert a pour objectif de créer un lieu convivial où la rencontre, le partage d’expériences, l’échange de savoirs, se pratiquent quotidiennement mais aussi la découverte de nouvelles fleurs et plantes (médicinales ou autres), l’agriculture biologique, la permaculture ainsi qu'un pas en avant vers une alimentation diversifiée et de qualité.

 

 

 

Mais encore



Voici quelques précisions complémentaires, au hasard de la liste des stands.

  • Réparation de vélos et essai de vélos électriques.
  • Confection de produits ménagers et de soins; avec démonstration de fabrication et esthéticienne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Espace MAYA, où l'on pouvait en apprendre beaucoup sur les abeilles et profiter de l'expérience et des produits de deux apiculteurs.
  • Zéro Phyto: autrement dit, des moyens de se passer des pesticides. Le cercle horticole local y était présent.
  • Jardins partagés avec le Plan de Cohésion Sociale.
  • Espace Énergie, avec un comparateur. Le conseiller en énergie animait ce stand sur les astuces et gestes du quotidien économisant l'énergie. Pour les présenter de manière concrète et ludique, il avait l'appui d'une maquette de maison prévue pour cela et prêtée gratuitement par l'asbl «Besace». Les Petits Conseillers communaux y géraient 3 panneaux, prêts de l'asbl «Environnement et découvertes» :
            • un jeu de l'oie géant où l'on avance en répondant à des questions sur l'énergie
            • un jeu de découverte des filières de production d'énergie
            • un panneau informatif sur l'énergie alimenté par un vélo.
  • Ville Fertile (Vigne fertile) avec le PAC
  • Aide financière du CPAS et la blanchisserie solidaire.
  • Donnerie de livres, stand tenu par la bibliothèque communale; chacun pouvait aussi bien apporter des livres qu'en emporter.
  • TJ-Mobile: des réparations que l'on peut accomplir sur un smartphone (avec la Repair School).
  • A l'extérieur, démonstration était faite que l'on pouvait fort bien réaliser des meubles fonctionnels au moindre coût, grâce au réemploi de palettes.

  • Et même des soupes (délicieuses), réalisées avec des "déchets" et restes de légumes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour cette première édition, on peut estimer que le public a répondu positivement.

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

>

Vend. 21 sep.18

UN COCKTAIL DINATOIRE POUR LES 20 ANS DU CHAF

Voici 20 ans, le Centre pour Handicapés adultes de Farciennes accueillait ses premiers bénéficiaires.
Un anniversaire qui valait bien qu'on le soulignât.

La réception d'anniversaire prit la forme d'un cocktail dînatoire partagé dans une ambiance chaleureuse dans une salle abondamment éclairée d'une grande verrière. De nombreux membres et amis du CHAF y participaient.

 

Présences

 

 

Mmes MAGHE et THIESE (représentant l'AVIQ), les membres du Conseil d'Administration, Mmes DEMIAUTTE (première directrice du CHAF) et LION ( directrice actuelle) avec des membres du personnel et des bénéficiaires, Patrick LEFÈVRE (président du CPAS), l'échevin Alex DEBRUX, des conseillers communaux et de l'aide sociale, Fabian LEMAÎTRE (Président de Sambre & Biesme)....

 

Trois allocutions d'ouverture furent prononcées

L'intervention du président Fabrice MINSART

 

 

Le Président du Conseil d'Administration accueillit et remercia les personnes présentes.

Il constata que 20 années avaient permis au CHAF de prendre de la consistance, de faire connaître ses activités, de donner la mesure de ses ambitions, ce qui constitue des gages de pérennité et de succès.

Tout avait commencé par une enquête auprès de familles d'anciens élèves de l'Institut d'Enseignement Spécial de Châtelet. Elle concluait à la nécessité d'infrastructures pour ceux que la lourdeur de leur handicap mental excluait des ateliers protégés et rapportait l'angoisse de leurs parents quant à leur devenir.

Ému, le Bourgmestre de l'époque, Émile POORTEMAN, porta un projet d'accueil à la connaissance du Ministre des Affaires Sociales Philippe BUSQUIN. Enthousiaste, le Ministre suscita un groupe de réflexion à Farciennes, groupe qui se constitua en ASBL. Le CHAF conçu, restait à le développer.

Le président MINSART évoqua ensuite les étapes qui conduisirent de la mise à disposition d'un terrain par la Commune jusqu'à l'inauguration du chantier le 25 mars 1994 par le Ministre TAMINIAUX, avec tout ce que cela impliqua de réunions et démarches entre les deux. La Commune avait la maîtrise de l'ouvrage qui accueillit ses premiers pensionnaires en 1998.

Une soixantaine fréquentent maintenant les divers ateliers; trente d'entre eux vivent jour et nuit au CHAF. Certains, plus autonomes, bénéficient d'un service de logements supervisés.

L'encadrement requiert une quarantaine d'emplois et le CHAF projette l'agrandissement de son centre d'hébergement. Avec le soutien de l'Administration, un bail emphytéotique de 50 ans est à l'étude.

Fabrice MINSART laissera au Bourgmestre le soin d'en dire davantage à ce sujet. Il remercia les membres du Conseil d'Administration pour leur dévouement, félicita la direction et l'équipe pour son formidable travail.

Il conclut en mettant à l'honneur et en leur offrant un cadeau souvenir quatre employés présents depuis les vingt ans: Cécile BAUDOUIN, Marie-Véronique DUPONT, Pascal BAIRANJAM et David CUISENAIRE.

L'intervention du Bourgmestre Hugues BAYET

 

 

Le Bourgmestre Hugues Bayet prit le relais.

Il se dit heureux de saluer deux belles décennies consacrées au bien-être et à l'épanouissement de personnes extraordinaires. Si l'histoire est truffée d'exemples où leur différence était synonyme d'atteintes à leur dignité, face à quoi il faut rester vigilant, il affirma que les humanistes se savent forts des différences et remercia toute l'équipe du CHAF pour le travail extraordinaire consenti depuis 20 ans. et se félicita de la présence du CHAF dans la vie de Farciennes, comme récemment lors de la cavalcade.

Dans cette belle équipe il englobait les opérationnels du quotidien, les membres du Conseil d'Administration très attentifs au bien-être des résidents, et tout particulièrement Fabrice Minsart pour son précieux travail depuis la naissance du CHAF et son rôle de lien entre la commune et l'institution.

Il lia l'abondance des projets à la conviction que l'avenir du CHAF dépendra de sa capacité à maîtriser les leviers de son développement. Promettant que l'on serait toujours aux côtés de l'institution pour l'aider, il en vint au bail emphytéotique en gestation, bail qui, dit-il, offrira à l'institution un droit réel sur ses bâtiments et la formidable opportunité de solliciter et d'obtenir les subsides régionaux nécessaires à sa rénovation et à son extension, demandes qu'il s'engagea à défendre.

Il quitta la tribune après avoir souhaité au CHAF et à tous ses membres, une très longue vie et un très bon anniversaire.

L'intervention de la Directrice Ariane LION

 

 

«Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser tu m'enrichis.» (Saint-Exupéry)

La Directrice a ouvert son discours par cette citation bien choisie.

Elle a rappelé que la volonté avait été d'offrir un espace convivial, d'accueil, d'occupation et de vie, une micro société épanouissante et sécurisante proche du Centre Ville, à des victimes de situations personnelles difficiles ou souffrant de troubles du comportement.

Le travail avec la personne en handicap, dit-elle, nous enrichit, nous questionne sur nous-mêmes. En 20 ans, des relations fortes se sont nouées. Chaque collaborateur participe avec dévouement et professionnalisme; chacun mérite d'être remercié et soutenu.

Tels que définis par le Conseil d'Administration, le CHAF conserve ses objectifs relationnels, de respect, de bien-être dans une gestion rigoureuse. Il a pu développer sa visibilité dans des festivités internes ou en partenariat (par ex. avec le Centre Culturel), incluant ainsi des bénéficiaires dans la vie sociale.

Ses remerciements allèrent aux nombreux supports extérieurs qui rendent les objectifs réalisables, aux organismes, à ceux qui ont permis aux projets de se concrétiser et aux donateurs. Cette gratitude allait bien entendu aussi aux fondateurs.

Ariane LION déclara que Farciennes pouvait être fière d'accueillir cette importante institution sociale contribuant au bien-être de 65 personnes en situation de handicap.

Après avoir souligné la confiance de l'AVIQ (ex AWIPH) qui maintient son agrément au CHAF, elle remercia encore toutes les personnes présentes à l'occasion de cet anniversaire, dont les membres du Conseil d'Administration, de l'Assemblée Générale, ainsi que toute son équipe.

La soirée s'acheva dans un agréable cocktail dînatoire, heureux mélange d'échanges amicaux, de découvertes et de réflexion.

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

>

Sam. 22 sept. 2018

RÉCEPTION DES COUPLES JUBILAIRES

Elle précède souvent une belle fête de famille, c'est toujours un tendre moment de vie sociale,
un temps de reconnaissance pour l'exemple donné et un hommage citoyen à ceux de nos aînés qui nous l'ont donné, cet exemple nourri de grandes valeurs :
Farciennes a célébré ses couples jubilaires samedi en l'Espace Fêtes, rue Daix.

Le discours d'Hugues BAYET, Eurodéputé-Bourgmestre

 

 

Bonjour à toutes et tous et bienvenue tout d'abord aux couples jubilaires que nous fêtons ce matin, mais aussi à leurs familles et leurs amis qui se sont rassemblés pour l'occasion.

Parce qu'à notre époque, pouvoir se vanter d'être mariés depuis 50, 55 voire 60 ans, comme c'est le cas pour certains de nos couples, relève d'un sacré défi !

C'est avec un profond respect que mon équipe et moi-même voulions vous rendre hommage pour votre fidélité, votre amour l'un envers l'autre et votre sens de l'engagement qui vous ont permis de traverser des décennies ensemble .

Rien que pour cet exploit, je pense qu'on peut vous applaudir !

Si on fait un petit retour en arrière, de nombreux événements se sont passés les années de vos dates de mariage.

Par exemple, il y a 60 ans, le Brésil remportait sa première coupe du monde, et aussi pour les Messieurs, 1958 est la date de naissance de Sharon Stone. Il y a 55 ans, pour le plaisir des dames cette fois, Brad Pitt naissait.

Il y a 50 ans, l' île Maurice devenait indépendante et, fait moins joyeux, Martin Luther king était assassiné.

Tout ça pour dire que l'on vit dans un monde qui bouge beaucoup et ne cesse d'évoluer mais où le mariage reste une institution immuable

!

Mais ce que vos proches ici présents retiendront avant tout c'est qu'il y a 50, 55 ou 60 ans, vous vous êtes surtout juré fidélité, vous vous êtes promis de vous aimer pour le meilleur et pour le pire, dans la joie ou le malheur, la richesse et la pauvreté, jusqu'à ce que la mort vous sépare. Et vous avez tenu parole !

On rêve tous de vieillir aussi bien que ces 17 couples que nous fêtons aujourd'hui, surtout dans le monde dans lequel on vit, où on ne maîtrise plus le temps, où les jeunes n'ont peut-être plus autant de patience, d'écoute et de confiance que les couples d'avant.

Et c'est vrai que lorsqu'on se marie, on ne se sait pas vraiment de quoi sera remplie notre vie.

Votre long chemin ensemble a probablement parfois été de ronces mais surtout de fleurs, et vous avez avancé en ne retenant que les plus beaux moments.

Je tiens à féliciter encore une fois les 17 couples ici présents. J'espère qu'on se reverra dans quelques années pour continuer à fêter votre union. Je pense qu'on peut applaudir les mariés !

On va maintenant accueillir les couples qui fêtent leurs noces d'or, avec au compteur 50 ans de vie commune.

(Les couples seront tous appelés dans l'ordre constitué par la date de leur mariage)

 

Les noces d'or
(50 ans de Mariage)


- Houari HADIME & Nelly HAILLEZ

- Raymond WATELET & Ida BOTTEGA
- Claude CHAPELLE & Jeanne CRUZ ESTRADA
- Antonio LEONE & Giovanna DI MARZIO
- Pasqualino PLESCIA & Amalia COLAMEO
- André DEMIERBE & Jacqueline PIENS
- Claude LAURENT & Natalia SCOTTINI
- Jean DAEMS & Caterina DI LIBERTO
- Felice LAMOTTA & Donatina LENOCI
- Georges CRAPPE & Nicole GROUT
- Henry DEWANDRE & Jacqueline DUVIVIER



 

Les noces d'orchidée
(55 ans de mariage)



- Graziano SCANZI & Giuseppa CALTAGIRONE

- Gaston PIÉRARD & Raymonde PLACE


 

Les noces de diamant
(60 ans de mariage)


- René MALOTIAUX & Annette DE FRUYTIER

- Maurice DUBOIS & Angela RANSQUIN
- François BODART & Monique NANEXI
- Edgard HIERNAUX & Véronique PENCZEK



 

 

Déroulement de la cérémonie

 

 

Après son discours d'accueil, Hugues BAYET enchaîna avec l'appel des jubilaires d'or, puis d'orchidée et enfin de diamant.

Les transitions musicales entre ces groupes étaient confiées à Pino SANTORO; notre presque concitoyen, toujours aussi talentueux et souriant, réjouit tout le monde de ses chansons, dont quelques unes en italien, joli clin d'œil aux jubilaires d'origine transalpine.

Et c'est encore Pino qui soutint musicalement le vin d'honneur de clôture.

 

Les cadeaux

 

 

Les épouses jubilaires reçurent un splendide bouquet de fleurs et chaque couple se vit offrir une bouteille de champagne personnalisée d'une étiquette à ses noms, un cadre pour plusieurs photos à assembler, outre le diplôme communal, souvenir de la réception.

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

>

Sam. 22 sept. 2018

DÎNER DU CENTRE DES LOISIRS

La Maison pour Tous se muait de nouveau en restaurant, prêtant son cadre à un dîner organisé par le Centre des Loisirs.

Le menu

- Apéritif
- Assiette de charcuterie italienne
- Lasagne

- Tiramisu
- Café offert



Une bonne nouvelle

 

 

La couleur était bien annoncée par le menu: ce menu à l'italienne avait séduit 75 convives. Grande tablée vu les locaux.

Au sortir de l'hommage rendu aux couples jubilaires, le Collège Échevinal, président du CPAS évidemment inclus, passa par la Maison pour Tous.

L' Eurodéputé-Bourgmestre Hugues Bayet prit la parole et annonça aux habitués du Centre de Loisirs une bonne nouvelle, qu'on pourrait appeler un projet de relance.

Le Conseil Communal a décidé la rénovation de ce qui fut la bibliothèque communale après avoir été une école. Venant de la Grand'Place, si la Maison pour Tous précède le Château Challe qui abrite le CPAS, l'ancienne bibliothèque le suit imédiatement avec une vaste cour, parking utile.

Une fois rénové, dès 2019, semble-t-il, il accueillera notamment le Centre de Loisirs. Le groupe s'y trouvera bien plus à l'aise pour poursuivre et développer à sa guise toutes ses activités actuelles. De plus, il sera sans doute redynamisé grâce à l'aide d'un animateur.

Pour le reste le dîner se déroula dans la tradition de ses précédents, dans une ambiance heureuse.

Le comité



Andrée GUILLAUME (présidente d'honneur); Anne-Marie MASSART (présidente); Émilia FRASNELLI (secrétaire); Nelly JAUMAIN (trésorière), Lorette COULON (dame d'accueil).

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

 

>

Le 28 sep. 18

BARBECUE DE RENTRÉE À WALOUPI LOUAT

La rentrée scolaire, on la redoute, on la pleure, on s'en réjouit, on y aspire... c'est selon.
En somme, c'est aussi une fête, et c'est ainsi que l'école communale WALOUPI à voulu la traiter à la fin du premier mois.

Au menu du barbecue de rentrée

- Apéritif (mousseux pour adultes, kidibull pour les enfants)

LE CHOIX

- Brochettes
- Merguez

- Kofte
- Divers plats de crudités
- Pain
- Pommes de terre
- Taboulé
- Glace en dessert



Une fort agréable façon de fêter la rentrée, en effet, avec une première occasion très agréable de renouer les liens entre les acteurs de la communauté éducative, parents, personnel, et, au-delà, les amis de l'école

LES CUISINIERS (ÈRES)

 

 

Le menu était l'œuvre de l'équipe éducative, tandis que M. KOMAR (grand-père d'un élève) s'occupait une fois de plus en expert du barbecue.

 

L'école du Louât

 

 

  • Les élèves
          • 49 en maternelles
          • 74 en primaires

  • Le personnel, sous la direction de Patrizia SIMONELLI

      • Institutrices
          • Selma YILDIZ
          • Anna MORONI
          • Stéphanie CRASSET
          • Jenifer LAZZANO
          • Selda SASMAZ
          • Françoise DELFOSSE
          • Aymeline DOUILLET

      • Puéricultrice
          • Aurélie WILDEMEERSCH

      • Secrétaire
          • Nathalie BORTOLAS

Prochaine activité du groupe scolaire



Le 26 octobre, c'est sur le site de Pironchamps que l'on se retrouvera. Il s'agira d'une marche Halloween et d'un souper italien.

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

 

 

>

Ven. 28 et sam. 29 oct.18

LES DÉVOUÉS SE SOUVENAIENT DES CHARBONNAGES

Les charbonnages, c'est l'histoire de Farciennes, de la richesse chère payée à la pauvreté après la fermeture du Roton. C'est aussi
l'histoire de la Wallonie, dont c'était le dernier charbonnage en activité.

 

Le 28 septembre 1984 la cage du Roton remontait du fond du trou pour la dernière fois. Les molettes s'immobilisaient. La salle des pendus entrait dans un long silence. Les gueules noires devenaient chômeurs par centaines de plus.

L'asbl «Les Dévoués» a voulu rendre hommage à ce moment écrit de manière indélébile dans les mémoires farciennoises, et c'est à tous les charbonnages locaux disparus qu'elle pensait.

Vendredi soir avait lieu le vernissage d'une exposition qui leur était consacrée et qui se prolongeait le samedi avec en plus un repas dont le plat principal, à très peu près, aurait pu être celui d'une famille des derniers mineurs quand ils étaient encore en activité.

 

L'exposition

 

 

Elle rassemblait objets et documents de sources diverses.

  • Claude BOURG exposait documents et une maquette au 50e de la Tour du Roton, un remarquable travail.
  • Jean-Jacques STAÏESSE comme Alain VANDEMERGEL présentaient nombre de photos et documents.
  • Monique DECOUX avait réuni des exemplaires de la revue «Jeunes Toujours» éditée en son temps par les Centres de Loisirs; on y retrouvait de nombreux textes d'Eugène BOUTRY consacrés aux charbonnages locaux.
  • Marc TIMMERMANS montrait des lampes et des casques de mineurs.
  • On exposait équipements et outils des houilleurs offerts par Michelina FURLAN-VISCONTI.

Ils avaient évidemment bénéficié de l'aide de tous les membres du Conseil d'Administration.

Le discours du président



N.B. Tout ceci avait pour cadre la salle de la Maison du Peuple. Le discours d'ouverture du Président des Dévoués, Stavros THOMAS, était, en somme assez logiquement, imprégné de considérations inspirées par les proches élections communales et provinciales. Fidèle à sa tradition de neutralité politique, FARFLEUR ne reprendra pas les passages impliqués, ce qui ne préjuge en rien des convictions personnelles de ses auteurs, ni dans un sens ni dans l'autre, mais qui se veut simplement une marque de respect pour tous.

Voici les extraits que nous avons retenus voire parfois très légèrement modifiés.

Camarades est le mot le plus explicite pour définir les liens qu'avaient les mineurs entre eux, fondés sur un esprit d'égalité et un sort en commun. Et comme le chantait Jean Ferrat c'est un joli nom Camarade.

Au nom de I'ASBL les Dévoués je vous remercie de votre présence.Cela prouve que vous êtes sensibles à votre patrimoine, à votre culture et à vos coutumes, cela prouve que malgré les années la mémoire de nos parents est toujours présente et que nous sommes toujours prêts à honorer leur souvenir.

C'est justement pour honorer nos Pères, nos Mères et Grands Parents Mineurs qui exerçaient ce dur métier et qu'on appelait "les gueules noires".

Jusqu'aux années 80, Farciennes était la troisième commune la plus riche de Belgique, mais aujourd'hui nous sommes la troisième commune la plus pauvre car il y a 34 ans aujourd'hui que, le 28 septembre 1984, fermait le Roton Sainte-Catherine, dernier charbonnage de Wallonie et de Farciennes.

Le métier de mineur avait apporté la richesse à la commune mais à quelles conditions? Les maladies, les accidents qui ont coûté tant de vies, le travail des femmes et des enfants.

Grâce à leurs luttes et à leur solidarité (comme ils disaient «dans le fond, nous sommes tous noirs»), ils ont mis en place des syndicats, et au delà le suffrage universel. SI bien qu'ils ont obligé à retirer les enfants des mines, obtenu des avancées sociales et de meilleures conditions de travail.

Mais aujourd'hui, nous voyons une régression de ces acquis, un retour à l'individualisme, et la démolition de notre écosystème au nom de la rentabilité.

On met toujours en concurrence les hommes pour faire pression sur les salaires et les acquis. En dépouillant les pays pauvres de leurs matières premières et de leurs cerveaux, on les appauvrit et on pousse leurs ressortissants à I'immigration vers nos contrées.

Maintenant je tiens à remercier tous ceux qui nous ont aidé à mettre sur pied cette exposition et je vous invite à regarder avec nous la projection du film «la dernière remontée du charbonnage du Roton», des archives Asuma de la RTBF).

Puis nous prendrons le verre de l'amitié en parcourant l'exposition.»

 

Ainsi fut fait. Le film que commentait alors Christian DRUITTE ramena aux mémoires, des instants terribles, des visages disparus et aimés, des récits de grands-parents, certaines joies de fraternité aussi; il montra ou rappela à tous la charge émotionnelle intense qui avait d'un coup pesé sur les Farciennois ce jour-là.


 

Le Comité

 

Stavros THOMAS (président), Fabrice MINSART (secrétaire - trésorier) et une douzaine de membres au conseil d'administration.

Le samedi

L'exposition était toujours visible le samedi, on parlait même de la laisser accessible, éventuellement, le dimanche. Cependant, le samedi était surtout le jour d'un dîner, simple et solide, comme il se devait chez les mineurs. Le plat principal aurait pu constituer l'un de leurs repas.

Le menu

- Apéro
- Assiette de charcuteries walonnes
- Saucisse, purée, compote de pommes

- Gâteau (pièce montée évoquant le charbonnage)
- Café


Le repas avait amené 80 personnes aux tables de la salle de la Maison du Peuple.

Des présences

 

 

De nombreuses personnalités locales étaient présentes le vendredi et (ou) le samedi.

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

 

>

PIRONCHAMPS,

dim. 30 sep. 18

DÎNER ITALIEN DES AMIS DE FARCIENNES-PIRONCHAMPS

Les amis en question ont conservé la bonne habitude de dîner périodiquement ensemble. Cette fois, leur repas était placé
sous la référence gastronomique italienne

Le menu

- Apéritif et ses amuse-bouche
- Assiette d'anti pasti
- Longe de porc, piperonade, pommes de terre

- Dessert Amarena
- Café


La salle de la rue Vandervelde (Maison du Peuple) prenait elle-même un air italien, avec des sets de table décorés de feuilles et de fruits de l'olivier, ainsi que de serviettes brunes ou vertes.

Ce menu et la tombola ont fait la joie de 80 convives, avec l'animation de Radio Music SAMBRE.

Conformément à son parti-pris de neutralité absolue, Farfleur ne citera pas les personnalités locales présentes, mais il convient néanmoins de signaler la visite de l'Eurodéputé Bourgmestre Hugues BAYET, en ceci qu'il passa essentiellement pour adresser de vives félicitations à René BOUCHER.

Ce dernier a siégé 24 ans au Conseil Communal, un mandat qu'il ne demande plus à l'électeur de renouveler.

Un sacré bail au service de l'entité, ce qui méritait bien un coup de chapeau.

Le comité



René BOUCHER (président), Fabrice STRUYVEN (secrétaire), Monique JOSÉPHY (trésorière) et 4 membres.

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook