Farfleur: un site entièrement bénévole pour le seul plaisir de compléter votre information locale...



Ça s'est passé à

en

octobre 2018

Pour se diriger, dans tous les cas : cliquer sur une mention en bleu soulignée.

Le 6: Cocktail d'ouverture du challenge de tir du Bourgmestre

Le 6: Inauguration d'un immeuble rue Bocquet

Le 6: Souper des 20 ans du CHAF
Du 12 au 14: Expo-vente du Centre des Loisirs

Le 13: Souper de l'ASBL «Tous pour Stéphanie»

Le: A

>
Sam. 6 oct.18
COCKTAIL D'OUVERTURE DU CHALLENGE DE TIR DU BOURGMESTRE

La Société Royale de Tir de Charleroi a maintenant l'assurance d'avoir ses nouvelles installations. Cela fut encore redit lors du
cocktail d'ouverture du challenge de tir, samedi matin, à la salle Saint-François-Xavier

 

ACCUEIL DE LA PRÉSIDENTE

 

 

Ainsi qu'elle le pécisera elle-même, Myriam SCOHY à repris la responsabilité de la présidence, après le décès bien trop hâtif de son époux, Jacques DEVOGELAERE.

Voici l'essentiel de son discours d'accueil :

« Depuis notre précédent challenge quelques changements se sont opérés au sein de la SRTC.

En mars dernier, l'assemblée générale a désigné les membres du conseil d'administration pour un terme de 4 ans. Le Conseil a souhaité ensuite que je reprenne la fonction laissée par mon époux et cela va sans dire, les nombreuses tâches qui incombent à la fonction de la présidence de la SRTC.

C'est avec le même dévouement qui était le sien que j'ai accepté cette fonction. Je n'ai d'autre prétention que celle de réaliser le projet qui lui tenait tellement à cœur, la construction du nouveau stand, et de poursuivre le travail mis en œuvre par le précédent Conseil, la réorganisation de la SRTC.

Avec 1.200 membres aujourd'hui, il ne pourrait y avoir une bonne évolution de notre société de tir sans une modernisation de ses structures et une bonne informatisation. La fonction de présidence ne s'arrête pas à présider des réunions et à maintenir le bon fonctionnement de notre club sportif. Des problèmes beaucoup plus complexes méritent une attention particulière. Cela implique une bonne connaissance de la législation sur les armes et de la gestion d'une ASBL; il faut faire preuve de beaucoup de disponibilité et avoir une bonne implication dans notre Société de tir.

Pour cela, je suis allée à la bonne école et avec le meilleur des professeurs.

Toutes ces tâches seraient impossibles à gérer si je ne pouvais compter sur l'appui et les compétences des membres du conseil d'administration composé depuis mars de cette année

La «nouvelle équipe» ne serait pas complète sans l'aide efficace apportée par nos bénévoles, et je profite de cette occasion qui m'est offerte pour les remercier.

Le stand ne pourrait prospérer sans la présence des directeurs de tir à la surveillance des tireurs au pas de tir, des barmen pour la bonne convivialité de notre club house, et de l'équipe travaux en charge de l'entretien de nos infrastructures.

L'École de tir a organisé cette année un stage pour les jeunes de 8 à 18 ans. Ce stage, géré à présent par le moniteur de tir, M. Jean-Marie DESWYSEN, a été un succès avec la participation de jeunes dont la plupart ont souhaité poursuivre leur formation.

Notre équipe de compétiteurs à la carabine s'est cette année encore distinguée avec:

  • M. Paul CORDIER qui a fait 249/250 en sélection nationale,
  • M. Carmelo CODUTI, 1er toutes catégories au concours de Versailles,
  • M. Christian DEVROUW, 1er en discipline 53 au Grand Prix de Picardie.

Nous leur présentons nos félicitations.

S'il est une tradition qui se répercute chaque année et depuis des décennies au sein de la SRTC, c'est celle de l'organisation du Challenge du Bourgmestre de Farciennes. C'est toujours pour nous, un plaisir de vous retrouver en cette occasion et de renouveler nos liens d'amitié et de fraternité.

Depuis plus de quatre ans à présent, nous sommes dans l'attente du terrain sur lequel nous devons reconstruire notre stand. De nombreux tireurs sont impatients de découvrir nos nouvelles installations et de tester notre stand à 50 M, il en est de même des corps de police environnants qui rencontrent quelques difficultés d'entraînements.

Permettez-moi, M. le Bourgmestre de vous poser à nouveau cette question, notre nouveau stand, chimère ou proche reconstruction ?

Je cède à présent la parole, à M. Hugues BAYET, Euro-député et Bourgmestre de Farciennes. Je vous invite à présent à prendre ensemble le vin d'honneur.

Hugues BAYET répondit immédiatement à la préocupation évoquée; je résume:

La commune a racheté tout ce qu'elle pouvait dans le cadre du Site à réaménager; deux sociétés posaient problème. Le dossier a été déposé fin septembre; le ministre Carlo DI ANTONIO s'est engagé à signer l'arrêté début janvier au plus tard. Dès cet instant on entamera les démolitions, ce qui devrait vous permettre de commencer vos travaux, et à nous de démolir ensuite les anciens locaux.

Le permis est valable jusqu'en 2021. Il ne devrait plus y avoir de recours puisque nous sommes propriétaires de tout le périmètre.

Il conclut par des félicitations et des souhaits de bonne continuation au club.

Après quoi, comme prévu, on passa au vin d'honneur, comme toujours à la SRTC parfaitement présenté et accompagné.

 

COMITÉ



Myriam SCOHY (Présidente de la SRTC), Jean-Claude MOTTE (vice-président), Jean-Marie DESWYSEN (secrétaire), Nicole MARC (trésorière), Christian DEVROUW (responsable sportif), M. Charlet DRÈZE (directeur stand Farciennes), Bertrand MICHAUX (directeur stand Solre), Vincent FRATE (directeur stand Ronet), Jacqueline BROUYÈRE (rentabilité clubs house), Benoit CORBUGY (directeur adjoint du stand de Solre et relations publiques).

PRÉSENCES

 

 

On notait la présence d'Albert CAMUS qui présida la SRTC de nombreuses années, de membres du comité d'administration, de plusieurs échevins,...

 

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

>
Sam. 6 oct. 18
INAUGURATION D'UN IMMEUBLE RUE ARMAND BOCQUET

De magasin à immeuble audacieux et tout neuf en passant par l'état de chancre...

Voilà l'aventure vécue par ce bâtiment qui fait coin entre la Grand'Place et la rue Bocquet.

Ce fut longtemps un magasin de surface respectacle qui finit par changer trop fréquemment d'enseigne pour ne pas péricliter. Sauvé du désastre dans un premier temps par la commune qui le racheta et s'en servit comme entrepôt, il s'avéra vite que ce n'était guère tenable.

Tant et si bien que Farciennes le mit en vente et qu'il trouva des acquéreurs privés voici 2 ans.

Ils se sont lancés dans un projet de commerces et de logements.

 

LE COMPLEXE

Le projet présenté par «David Robin Immobilier» s'achève si bien qu'il s'inaugurait ce samedi et ouvrait ses portes de 10 à 14h.

L'immeuble résolument moderne transforme radicalement la perspective du coin et propose 7 appartements et 5 rez-de-chaussée commerciaux, à 2 pas de la Grand'Place, en plein cœur de Farciennes.

Il se développe le long de la rue Bocquet en 5 entités identiques regroupant 5 rez-de-chaussée commerciaux et leurs étages dédiés au logement en 7 appartements. Ces 5 entités sont reliées par un volume secondaire de type différent fermant la mitoyenneté et préservant l'intimité des logements, tout en recréant une structure urbaine.

La partie de l'immeuble qui borde le coin arrondi entre rue du Tchet, rue Bocquet et Grand-Place se singularise par une courbe en zinc pré-patiné assurant la transition en continuité vers le bureau de poste.

Les logements sont évidemment accessibles sans passage par les loges commerciales. L'un d'eux offre une surface 101,5 m², trois autres tiennent en 90,5 m² et il en est un de 100,5 m². S'ajoute à cela un duplex qui jouit au surcroît d'une buanderie, d'une baignoire et d'un double lavabo dans la salle de bains et d'une seconde terrasse de 35 m².

Si vous avez additionné le tout, vous avez trouvé 6 logements. Je ne décris pas le 7e... il est déjà loué.

Tous disposent au minimum d'un séjour de 30 m², d'une salle de bain (douche et lavabo) de 5 m², d'une chambre parent et d'une chambre enfant, d'un hall de nuit avec wc, rangement et escaliers d'accès, d'un hall d'entrée et d'une terrasse de 5m². Le plus vaste accueille une deuxième chambre d'enfants. Ils sont livrés complètement équipés: chauffage central au gaz, électricité, double vitrage, équipement cuisines et salles de bains.

 

L'inauguration et la visite

 

 

Samedi aux alentours de midi, on pouvait donc voir et parcourir ce nouveau paysage farciennois en compagnie d'investisseurs et du Député-Européen Bourgmestre Hugues BAYET a qui je laisserai le mot de la fin :

«C'est un projet entièrement privé. Mais nous sommes fiers qu'ils aient investi chez nous.»

CONTACT



info@davidrobin.be

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

>
Sam. 6 oct. 18
SOUPER DES 20 ANS DU CHAF

Le souper annuel du Centre pour Handicapés Adultes de Farciennes était aussi celui des 20 ans de l'institution.

MENU

Ce menu d'anniversaire avait été préparé par le traiteur «Cook-ies»

 

Deux cent dix personnes l'ont dégusté à l'Espace Fêtes de la rue Daix où les plats se succédèrent sur des nappes d'une agréable teinte taupe, parées de petits vases accueillant des gerberas, de bougies, de serviettes écrues et de menus réalisés avec une fine élégance.

Tandis que tournait en boucle un diaporama évoquant les activités du CHAF depuis ses 20 ans, DJ Seb assurait l'animation musicale excellente de cette belle soirée, dont les gains allaient aider le CHAF.

Le temps passe; après 20 ans, il convient déjà de rénover, voire compléter les installations, et de diversifier encore les moyens afin d'assurer mieux encore le bien-être des bénéficiaires.

À ce sujet, on avait très récemment appris une très bonne et double nouvelle. Suite à un dossier rentré en 2016 pour la rénovation des sols, la Loterie Nationale a attribué au CHAF un subside de 10.000 € pour le Centre d'hébergement et un autre de 5.000 € pour le Centre de Jour.

Une tombola allait encore gonfler un peu la bourse de l'institution, la directrice Ariane LION allant elle-même en proposer les billets de table en table.

COMITÉ



Fabrice MINSART (président), Johannes FASTREZ (secrétaire), Joseph PITTEVILS (trésorier), Céline BRUYNINCKX, Micheline BALSAT, Marie-Christine DEMIAUTTE, Stavros THOMAS (Administrateurs).

PRÉSENCES

 


De nombreuses personnalités politiques locales participaient au souper.

 

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

>
Du 12 au 14 oct.

EXPO-VENTE DU CENTRE DES LOISIRS

Le Centre de Loisirs a atteint le demi-siècle.Il exposait à la Maison pour Tous les travaux réalisés par ces membres en un an.

 
AU VERNISSAGE

 

 

Vendredi aux alentours de 19h eut lieu le vernissage de l'expo-vente ouverte depuis 14h.

La Présidente, Anne-Marie MASSART, y prit ainsi la parole:

«Nous voici réunis pour les 50 ans du Centre et une dernière fois dans ces locaux (*).

Notre exposition est le travail des membres assidus; ils sont peu nombreux, mais c'est avec amour qu'ils travaillent.

Nous remercions Mme Simone NEUFORT et son mari, ainsi que les membres du Centre de Loisirs qui ont œuvré à l'organisation de l'installation de l'exposition.

Nous espérons qu'elle vous plaira et vous remercions de votre présence. en espérant tous vous revoir bientôt.

Merci, et maintenant levons le verre de l'amitié!»

(*) On se rappellera que le Conseil Communal a décidé la rénovation de ce qui fut la bibliothèque
communale voisine du CPAS, avec une vaste cour, parking utile.Une fois rénové, dès 2019,
il accueillera notamment le Centre de Loisirs qui s'y trouvera bien plus à l'aise.

Vint alors le temps de partager impressions, éloges unanimes, en même temps que ce verre accompagné de fort bons amuse-gueule réalisés par Lolo et Émilia.

L'EXPOSITION

 


Que pouvait-on y voir, y acquérir ?

SImplement... des merveilles. Le centre pourrait aussi bien s'appeler «Centre des Loisirs aux doigts d'or» tant est exceptionnelle la qualité esthétique et de finition des ouvrages présentés d'une façon parfaitement organisée. Dans bien des cas, on pourrait parler d'œuvres sans outrager le vocabulaire.

Je ne vais pas tenter une exploration détaillée et me bornerai à répondre à deux questions intimement liées:

COMMENT ?

En tricot, crochet, broderie, patchwork, aquarelle, peinture à l'huile,...

QUOI ?

Coussins, écharpes, bonnets, couverture d'enfant, ouvrages décoratifs, brassières, sacs au crochet, petits chats au crochet et tricot de Patricia aidée de Pierrette, napperons, châles,..

DES THÉMATIQUES

  • Les animaux (ceux de la ferme, chats, métamorphose du papillon, hiboux, mésanges,...)
  • Noël, l'hiver, (bonhomme de neige, sapin,..)
  • Paix, espoir, joie et amour,
  • Halloween

Buvette, petite restauration et tombola offraient aux visiteurs leurs agréments supplémentaires. Une prestation de la chorale des centres dirigée par Madame Agnès MASSART enrichissait le dimanche à partir de 15h30.

COMITÉ



Mmes Andrée GUILLAUME (présidente d'honneur et trésorière); Anne-Marie MASSART (présidente); Nelly JAUMIN (vice-présidente et secrétaire); Brigitte FONTAINE (trésorière adjointe); Jeanine FAGNART (secrétaire adjointe); Émilia FRASNELLI et Lorette COULON (conseillères).

Le Centre compte actuellement 30 membres et en accueillerait volontiers de nouveaux; messieurs et dames y sont bienvenus.

 

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

>
Sam. 13 oct. 2018
SOUPER DE L'ASBL«TOUS POUR STEPHANIE»

Le combat pour donner progressivement plus d'autonomie à Stéphanie SOUDRON (39 ans depuis septembre), continue, avec ses exigences en
dévouement et en finances. Il faut en effet l'accompagner aux États-Unis tous les 6 mois afin d'y rencontrer les spécialistes
qui évaluent et adaptent son traitement

L'ASBL «Tous pour Stéphanie» invite tous les ans à un souper afin de récolter des fonds bien nécessaires.

Le buffet froid annuel avait été préparé par le comité. Avant son ouverture, Chantal WILLEMS, présidente, prononça un bref discours de bienvenue et de remerciements aux 100 convives attablés à la Salle Saint-François-Xavier au Wainage.

Jean-Paul SOUDRON , vint après elle au micro, exposer l'évolution de sa fille. Je vous résume ci-dessous.

 

Comment va Stéphanie ?

 

 

Les progrès intellectuels continuent; sa vitesse de lecture d'une page type est passée de plus de 2 minutes à 50 secondes, l'écriture progresse aussi et elle rédige en anglais comme en français.

Les objectifs physiques demeurent l'amélioration de sa motricité, des mouvements. On poursuit la bataille par tous les moyens. La reprise d'exercices de ramper vise la musculation du dos. La dopamine doublée pourrait mieux déstresser ses poignets et la poursuite des étirements relaxe tout le corps. Un programme nutritionnel est ajouté afin d'identifier et supprimer les aliments freinant sa mobilité. Enfin, une prise quotidienne d'oxygène pendant 5 minutes s'ajoutera au dispositif respiratoire en place; le but est d'augmenter sa capacité respiratoire tout en améliorant son oxygénation générale.

LA SOIRÉE



Le temps était venu de passer au buffet copieux et varié préparé, il faut le rappeler, par le comité de l'ASBL.

L'ambiance chaleureuse de la soirée traduisait parfaitement les valeurs de solidarité, de générosité et d'amitié qui permettent la pérennité de ce trésor de volonté tenace et d'amour.

Une tombola un peu particulière, sans perdant, procédait du même état d'esprit; tous les convives furent dotés d'un numéro, et les lots étaient étiquetés de même. Si bien que le tirage au sort ne constitua que l'ordre dans lequel chacun retira ce qui lui était destiné, le hasard ayant déjà joué tout son rôle lors de la distribution des billets.

COMITÉ



Chantal WILLEMS (présidente); Léopold AERTS (trésorier); Mireille DE SCHACHT
(secrétaire); Serge VAN TIELEN et Roland DOCQUIR (administrateurs) et une dizaine de membres.

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook