Farfleur: un site entièrement bénévole pour le seul plaisir de compléter votre information locale...



Ça s'est passé à

En

décembre

2018

Pour se diriger, dans tous les cas : cliquer sur une mention en bleu soulignée.

Le 2: Fête de Sainte-Barbe au Wainage

Le 5: Saint-Nicolas à la Nervienne

Le 8: PIRONCHAMPS Célébration de clôture de l'année jubilaire des 150 ans de l'Église de l'immaculée Conception.
Le 14: Marché de Noël du CHAF

Le 14: PIRONCHAMPS Marché de Noël de l'école communale du groupe WALOUPI

Les 14 et 15: Les Hivernales et le marché des artisans
Le 16: Concert de Noël de la Barcarolle et de la Petite Clé des Chants Le 21: Déjeuner de Noël à Waloupi Wainage  


>

FARCIENNES
Dim 2 déc. 2018

SAINTE-BARBE FÊTÉE AU WAINAGE AVEC «FARCIENNES PLUS»

Farciennes n'oublie pas les mineurs... La cérémonie de Sainte-Barbe se perpétue grâce à l'action de Farciennes +.

À l'église

 

 

Le premier acte de la cérémonie est d'ordre religieux.

D'anciens mineurs en bleus de travail s'en vont d'abord vers le domaine marial, quérir en son refuge la Statue de la Sainte Patronne qui veillait sur les Mineurs dans les installations même du Roton.

Elle est fleurie et installée à l'entrée du chœur de l'Église Saint-François-Xavier,saluée par l'étendard des Compagnons de Sainte-Barbe, Roton Farciennes. près de sa garde composée cette année de six anciens de la mine rejoints par Alfred BORTOLAS (dépositaire du site, un des rares survivants des Compagnons de Sainte-Barbe qui furent 37 à sa création).

L'Abbé Antoine NKASA (Vice-Doyen) célébra la messe de cette Sainte-Barbe. L'office bénéficiait du talent de la «Royale Chanteline», de Châtelineau, détentrice du mérite Culture 2018 de la Ville de Châtelet.(Signalons au passage que La Chanteline, présidée et dirigée depuis plus de 25 ans par Jean-Paul Schiltz, donnera son concert de Noël le dimanche 23 décembre à 16h en l'église Saint Barthélemy, place de la Madeleine à Châtelineau. Le groupe vocal «Poly'sons» d'Estinnes au Mont figurera également au programme.).

Ces belles ponctuations ne furent pas les seules à venir s'inscrire dans le culte.

Il faut aussi souligner les belles prestations de Juliette DELLA MARIA. À l'instar d'un des choristes habillé en mineur, elle était vêtue, elle, en hiercheuse. Elle dit le très beau texte "Leyè'm rallè..." ainsi que le titre "ils sont venus".

Il y eut aussi les interventions de remerciements et hommage.

  • Marie-Paule ROOSEN, Présidente de la Fabrique d'Église et personne relais, membre de l'EAP; à ces remerciements adressés à l'Abbé Antoine, aux autorités et à l'assistance, elle joignit un hommage aux mineurs qui: «seront toujours là dans nos cœurs»

  • L'Abbé Antoine NKASA, lui aussi dit sa gratitude envers la chorale, les mineurs et l'assistance.

  • Quant à Claude DELATTRE, en féru d'histoire locale, il prononça un hommage appuyé aux mineurs, évoquant les 5 charbonnages que Farciennes avait comptés.

  • Henri VAN HOLE a succédé à Albert SCHLEIPER à la présidence de Farciennes +; il s'est présenté à ce titre; Albert SCHLEIPER mérite bien le titre de président d'honneur de l' A.S.B.L. qu'il a portée à bout de bras depuis le début. Au nom de ce groupe, Henri VAN HOLE a accompagné son hommage d'un cadeau bien pensé à chaque mineur escortant la statue; il s'agit d'une petite gayette d'anthracite poli, porteuse en incrustation d'une des pièces anciennes de 50 centimes qui portaient sur une face une belle gravure représentant une tête de mineur.

À l'issue de la messe, comme d'habitude, la chorale accompagna la sortie de la statue vers son refuge du célèbre «C'étaient les Corons».

 

À la salle

 

 

Ce fut alors temps de fête à la salle Saint-François-Xavier toute proche

Le président de Farciennes + nous a donné quelques précisions:

«Farciennes + a été créé dans le but de promouvoir le développement local et son patrimoine.

C'était donc un devoir d'organiser la Sainte-Barbe avec Marie-Paule Roosen.

Farciennes + a mis en place l'après-procession, sous forme d'un banquet avec animation musicale, banquet dont les membres de Farciennes + ont assuré la décoration des tables.»

 

Une centaine de réservation avait été enregistrées. Autant de convives qui ont dégusté le simple mais goûteux et abondant menu suivant, sur des tables dont le plateau bois décoré de houx prenait des airs de fin d'automne, voire de début d'hiver, encore renforcés par le ton lie-de-vin des serviettes.

MENU

- Jambon grillé

- Buffet chaud
- Buffet froid

-Dessert

 

ET LES BOISSONS

- Bières de Noël blonde et brune
- Bière spéciale du Pays Noir

- Bisous m'chou
- La Pays Noir
- L'impératrice

 

Complétez le cocktail du sympathique et hypercompétent Cédric CIERO à l'animation musicale, et vous saurez combien fut agréable cet après-midi de fête et de souvenirs.

 

Présences

 

 

J'ai pu noter la présence des Échevins Patrick LEFÈVRE et Fabrice MINSART, mais d'autres ont fort bien pu passer à un autre moment.

 

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

>

FARCIENNES
Mer. 5 déc. 2018

SAINT-NICOLAS À LA ROYALE NERVIENNE

Ça n'a pas échappé au secrétariat qui programme l'agenda de Saint Nicolas... et donc

IL EST PASSÉ À LA NERVIENNE

 

Le mercredi 5 en début de soirée, l'animation était un peu différente des autres rendez-vous de la Royale Nervienne, au Hall des Sports.

Sagaces comme le sont par définition tous nos amis lecteurs, du 5 au 6, vos neurones n'ont fait qu'un éclair : oui, on attendait bel et bien Saint-Nicolas et son inséparable Père fouettard (qui ne fouette plus guère -la loi l'interdit- mais qui reste, sinon noir, au moins très basané, et celui qui y verrait une trace de soupçon de racisme manquerait de respect à une innocente légende ou bien en manquerait ... de neurones, vous l'avez aussi deviné).

Quelques pleurs de plus petits mis à part (traditionnel aussi, cela) tout s'est déroulé dans la joie.

La commande du comité

 

 

Il faut dire que le comité présidé par Christophe GILOT avait soigneusement collaboré avec les services du patron en établissant un bon de commande qui s'est traduit dans la distribution aux Nerviens, et plus particulièrement aux 160 enfants présents:

  • Chacun a reçu:
    • un paquet de bonbons (on en avait prévu 170)
    • et des clémentines (25 kg au total) (offertes gracieusement par un sponsor)
  • En plus, les petits de Baby Gym ont reçu une peluche,
  • et ceux de Psychomotricité un livre (offert gracieusement par un sponsor)

Le tout sous le regard souriant et attendri du comité. Quand on vous l'écrivait précédemment, que la Nervienne était une (très) grande famille !

 

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

 

>

PIRONCHAMPS
Sam. 8 déc. 2018

CÉLÉBRATION DE CLÔTURE DE L'ANNÉE JUBILAIRE (150 ANS)
DE LA PAROISSE DE L'IMMACULÉE CONCEPTION

Cette année jubilaire avait été émaillée d'une série d'organisations...

AU FIL DE CETTE ANNÉE

- 9 déc.17 : messe d'ouverture présidée par le Vicaire général Olivier FRÖHLICH
- 20 jan.18 : concert «Chœur de Femmes»
- 24 mars : conférence de Bernard TIRTIAU, «L'art du Vitrail»
- 8 sep. : conférence de l'Abbé HOSPIED: «Marie aujourd'hui»
- 10 nov. : concert de piano d'Emmanuelle MASSART
- 8 déc. Célébration de clôture présidée par Mgr HARPIGNY, Évêque de Tournai

 

HISTORIQUE

 


(Quasi intégralité du texte de M.-Cl.Coppens à l'adresse: http://upnfatima.be/pironchamps-leglise-de-limmaculee-conception-fete-ses-150-ans/#historique)

 

«/.../ Au début du XIXe siècle, Pironchamps est un hameau de Pont-de-Loup, séparé du centre de Pont-de-Loup par la Sambre.

Cet isolement pose beaucoup de problèmes aux 300 habitants du hameau. Les dissensions avec les autorités sont courantes. Les déplacements ne sont pas faciles : les chemins de terre argileuse, les inondations fréquentes rendent les communications difficiles. Lors de funérailles par exemple, les défunts doivent être inhumés provisoirement au couvent Saint-François ou acheminés à Pont-de-Loup par Châtelineau et Châtelet.

Dès les années 1850, grâce à l’essor des charbonnages, le hameau se développe et passe en quelques années à peine à une population de 1371 habitants. En 1860, pour permettre aux habitants de participer plus facilement aux offices religieux, M. Charles-Auguste Libert SCARSEZ, propriétaire de l’ancienne Seigneurie de Farciennes, fait construire sur ses terres une petite église dans un style ogival très sobre.

À son décès en 1863, M. SCARSEZ a été enterré sous le chœur de l’église.

En août 1865, Mme SCARSEZ, désirant accomplir la volonté de son défunt mari, fait rédiger un acte de donation de l’église de l’Immaculée Conception à la Fabrique d’église de Pont-de-Loup mais il est précisé dans cet acte que, «lorsque cela sera possible, l’église de Pironchamps sera gérée de manière particulière»; ce qui se réalisera en 1867, puisque Pironchamps est constitué en commune et un an plus tard, la paroisse est créée par l’arrêté royal du 31 décembre 1868.

«REINE DE LA PAIX» Quelques faits importants jalonnent l’histoire de notre église au XXe siècle.

  • Le 9 mai 1965, une cloche baptisée «Reine de la paix» est installée dans le clocher en compensation de celle ravie par les Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale.
  • Au cours des années septante, un violent orage détruit le clocher. Après bien des débats, un nouveau clocher nous arrive tout construit et est hissé au sommet de la tour par une grue gigantesque.
  • Enfin, en mai 1992, suite à un incendie criminel qui ravage le chœur de l’église faisant voler en éclats l’ancien vitrail, l’église est rénovée et on installe un nouveau vitrail dont le caractère moderne ne dépareille pas dans cet ensemble très sobre du XIXe siècle.
  • La statue qui se trouvait sur la Façade de l’église ayant disparu, nous souhaitons à l’occasion de ce jubilé, rétablir une statue de la Vierge dans la niche de la façade. /.../»

Et M-Cl.Coppens terminait son historique par un appel aux dons afin de permettre ce rétablissement.

LORS DE LA MESSE DE CLÔTURE

 

 

Il revenait au président de la Fabrique d'Église, Jean-Marie DE TRAI, de prononcer les paroles d'accueil; il y joignit des remerciements à celles et ceux qui avaient assuré la réussite des diverses organisations, remerciements aussi à Mgr HARPIGNY et aux concélébrants qui embellissaient la cérémonie par leur présence, remerciements enfin aux représentants de l'Administration Communale. Il présenta la chorale La Villenelle et annonça son concert de Noël, puis il se réjouit de voir la nouvelle statue de la vierge financée à plus de 60 % par des dons.

Choix délibéré ou hasard heureux : le 8 décembre est aussi le jour où le calendrier chrétien fête l'Immaculée Conception.

Simple coïncidence ou pas, on ne pouvait espérer meilleure date pour cet office exceptionnel au cours duquel Mgr HARPIGNY allait notamment bénir la nouvelle statue de Marie qui trouverait bientôt sa place dans la niche de façade de l'église, une statue de lumière, toute blanche aux lignes belles et pures.

L'église était comble pour cette messe concélébrée par Mgr HARPIGNY avec les abbés Antoine NKAZA (Curé de l'Unité Pastorale et Vice Doyen), Luc LYSY (Doyen Principal de la Région de Charleroi), Jean-Pierre BADIDIKE (Alors curé de Farciennes, il fut responsable de l'unité pastorale ND de Fatima jusqu'à sa désignation comme secrétaire de l'Association des Conférences Épiscopales de l'Afrique Centrale), l'Abbé Guy SALES (Doyen émérite, Aumônier de l'Hôpital Civil Marie-Curie, prêtre auxiliaire de L'Unité Pastorale), l'Abbé Richard MOKUBA (Vicaire dominical), l'Abbé Henri KAMALONDO (vicaire de l'UP).

Elle était animée par l'Excellente chorale «La Villenelle» de Villers Poterie. Présidée par Yves WYMEERSCH, elle a pour chef de chœur Paul BAUMAL (qui est aussi son Président d'honneur) et accompagnée au clavier par Matthieu BRUYNDONCKX.

Mgr HARPIGNY, ÈVE et MARIE.

 

 

Que l'homélie de l'évêque de Tournai se soit développée sur la lecture de l'annonce faite à Marie, c'était presque un exercice imposé.

La première lecture, était sans doute moins attendue, bien que d'une absolue logique: prise dans la Genèse, elle narre l'instant où Dieu découvre la transgression de l'interdit et les excuses successives d'Adam (c'est ma femme qui m'y a encouragé), et d'Ève (c'est à cause du serpent). Bref, ce que l'on appelle encore parfois le péché originel, avec ses conséquences.

Mgr Harpigny dira notamment d'Ève, qu'elle est la mère de tous les vivants et de Marie qu'elle était la nouvelle Ève aux yeux des chrétiens anciens, choisie dès l'origine dans le grand dessein de Dieu et libérée du mal.

On m'excusera de caricaturer ainsi (tout résumé est une caricature) le brillant propos de l'évêque de Tournai qui, dans une simplicité absolue, alla bien au-delà de ces deux phrases qui m'ont parues exceptionnellement frappantes.

Il aurait encore fallu dire (j'écris en vrac), qu'au départ de cette méditation il aborda des thèmes comme :

  • les valeurs de partage
  • l'idéalisation du passé que l'on remercie crée la responsabilité du présent qui sera le passé de l'avenir
  • et bien d'autres réflexions....

Notons encore l'émotion évidente qui saisit tous les paroissiens, au moment de la bénédiction de la nouvelle statue.

 

ENSUITE

 

 

Le verre de l'amitié fut servi à la fin de la célébration avec Mgr l'évêque, les prêtres, les autorités communales et les paroissiens.

Suivit un repas à la Maison de l'Unité Pastorale de Châtelineau.

PRÉSENCES

 

 

Hugues BAYET (Bourgmestre), Fabrice MINSART et Ozcan NIZAM (Échevins), nombre de responsables et de membres de l'Unité Pastorale Nouvelle, etc.

 
Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

>

FARCIENNES
Vend. 14 déc. 2018

AU MARCHÉ DE NOËL DU CHAF

Ouvert ce vendredi après-midi, le marché de Noël du Centre pour Handicapés Adultes de Farciennes a reçu de fort nombreux visiteurs.

 

DES PRODUITS «MAISON »

 

 

L'institution (dirigée par Ariane LION) proposait à la vente les fruits du travail accompli dans les divers ateliers où elle convie ses bénéficiaires pour leur plus grand bonheur.

Une tresse en chocolat était offerte à chaque visiteur lors de son entrée. Au fil des stands du marché, il allait trouver de quoi se pourvoir en...

      • délices culinaires de l'atelier pain (où il est encore possible de réserver d'excellents cougnous pour les 20 et 21 décembre)
      • belles pièces diverses confectionnée à l'atelier couture
      • réalisations du tout autre artisanat pratiqué à l'atelier menuiserie: découpages, ponçage du bois,...
      • peintures étonnantes de l'atelier d'art
      • œuvres curieuses et ingénieuses de l'atelier Récup'Art

Pour la soif

 

 

Après ou pendant un tel parcours de découvertes et d'achats, il était agréable de trouver à se désaltérer; c'était prévu; à côté de «la bière du CHAF» (créée pour les 20 ans de l'établissement) on pouvait se réchauffer d'un vin chaud, d'un cacao, et cela fort confortablement......

En étrennant ....

 

 

...les nouvelles chaises, confortables et toutes joyeuses de leurs couleurs différentes et franches.

À propos du matériel, Ariane LION m'a expliqué que le CHAF avait récolté des dons pour le renouveler, à l'exemple des chaises du réfectoire, grâce à LabCAP48 et à la Loterie Nationale pour un nouveau jeu de collectivité.

 
PARMI LES VISITEURS

 

 

J'ai rencontré au CHAF des membres du Conseil d'Administration qui veille sur l'a.s.b.l., comme le président Fabrice MINSART et des membres (Céline BRUYNINCKX, Johannes FASTREZ,...) et il est fort probable qu'il y en ait eu d'autres hors ma présence.

La chalandise était composée aussi bien de familles et amis des bénéficiaires, du personnel que de citoyens et citoyennes de Farciennes où le CHAF semble bien intégré.

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

>

PIRONCHAMPS
Vend. 14 déc. 2018

MARCHÉ DE NOËL DE WALOUPI

Le site scolaire communal WALOUPI Pironchamps a terminé la semaine par une belle invitation

PAR ET POUR LES ENFANTS

 

 

La directrice du groupe Patrizia SIMONELLI me l'expliquait: ce marché de Noël se fondait sur la vente des bricolages et montages de Noël réalisés par les enfants.

Leur récompense, c'est ce que l'on pourra accomplir avec l'argent ainsi recueilli.

Passant par l'Amicale de l'école, il ira aux activités organisées pour eux: voyages, excursions, théâtre, etc.

Afin d'arrondir ces gains fort utiles,on procédait aussi à la vente de cougnous.

L'offre du marché se voyait enrichie de la possibilité de prendre un cacao, un vin chaud, ou encore de succomber aux tentations de la mousse au chocolat, des galettes et pains d'épices, ou aux offres de la vente de pâtisseries maison...

Ce fut un bon moment de partage amical au sein de la communauté éducative.

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

>

FARCIENNES
Vend. 14 et sam. 15 déc. 2018

LES HIVERNALES - LE VILLAGE DE NOËL - LE VILLAGE DES ARTISANS

Voici quelques années naquirent «Les Estivales», fêtes communales remodelées en plusieurs dates fortes.
Puis vinrent en plus «Les Hivernales». Plus concentrées, elles se révèlent tout autant fréquentées. Ces prémices à l'hiver et aux fêtes de fin d'année ont
de nouveau rameuté une grande et joyeuse foule en 2018

 

Comme un village

 

 

Le Comité de Jumelage Farciennes-Beaucaire et la Commune organisent ces réjouissances.

Sur la Grand'Place, 14 chalets montés par les ouvriers communaux bâtissaient l'éphémère Village de Noël sponsorisé par de nombreux commerçants locaux.

Le Comité de Jumelage occupait 2 de ces jolies petites échoppes dédiées à la vente de vin chaud, cacao, hamburgers, pains-saucisses, boudins blancs et hot-dogs.

Diverses associations locales se partageaient les 12 autres comptoirs, tels des clubs sportifs (Futsal, Nervienne, Football, Balle pelote,...) . Produits de bouche et boissons y dominaient largement, du champagne au boudin.

Afin que le village vive bien, il se complétait d'autres touches festives: quelques forains aux métiers auréolés de néon attiraient les plus jeunes tentations et un podium bien équipé servait de plateau à des concerts.

 

Vendredi soir

 

 

C'est alors que tout a commencé.

Une foule considérable avait envahi le Village de Noël quand, partie du Château OxyJeunes, une marche aux flambeaux rejoignit les lieux, avec la Confrérie du Marquisat de Farciennes.

Avec Roger VOLLE (président) et Richard MOUREAU (membre) du comité à Beaucaire, la Confrérie bouta la flamme à un Grand feu, peut-être un avertissement symbolique du genre : « Vous voici, Monsieur Hiver. Quand le temps de votre inéluctable abdication viendra, voilà le sort que l'on pourrait peut-être vous réserver, comme à tout qui oserait s'en prendre à Farciennes ! Alors, allez-y doucement ! »

La soirée se prolongea en compagnie du «Concert Same» donné par trois jeunes filles, dont Sandra CHILLE (farciennoise), puis du «DJ Set Major Scale» avec Maxime LEFÈVRE (autre farciennois) aux manettes.

Et le samedi

 

 

Les chalets rouvraient à midi, instant choisi d'un apéro bien tempéré, voire davantage.

À ce moment-là, le Comité de Jumelage accueillait déjà le public depuis deux heures, au «Village des Artisans», bien au chaud dans la salle du Centre Culturel.

Une vingtaine d'artisans exposaient et vendaient en ce village spécifique, outre dont les stands tenus par le Comité de jumelage, également tenancier d'un bar à soupe et de la buvette.

Pas mal d'animations réjouirent aussi bien le Village de Noël sur la Grand'Place que le Marché des Artisans au Centre Culturel.

      • Les fort aimables gilles de Roselies, en sarraus bleus et casquettes noires comme pour des soumonces, distribuèrent des oranges avec générosité.
      • Père Noël, arrivé en cabriolet avec son renne, posa avec un grand sourire pour des photos avec les enfants.(Son traîneau avait été construit par Marc TIMMERMANS et les décors par Michelle MEYLEMANS: des personnages de Disney, certains percés pour pouvoir y placer tête et bras et se faire faire une photo souvenir assez drôle).
      • Oxyjeunes se chargeait de jeux et de grimages.
      • Un magicien superbement doué fit s'écarquiller tous les yeux.

Au Centre Culturel encore, l'Académie de Farciennes avait offert une demi-heure de chants de Noël pendant le temps de midi.


Le soir, la Grand'Place demeura l'espace des concerts. Comme la veille, on privilégiait les artistes locaux, dès 18h30 avec le concert Ad Giaco et après 21h le Concert Colfa2 (Fabian LEMAÎTRE).

Voilà-t-il pas que l'hiver, choqué peut-être par le feu de la veille, se manifesta sous la forme d'une pluie verglaçante qui s'incrusta si malencontreusement qu'elle persuada bien des spectateurs de regagner les surfaces moins dangereuses de leurs foyers.

 
BINGO

 

 

Au Centre Culturel, le Comité de Jumelage mettait son point final pour 2018 via un grand bingo de 120 joueurs.

Devenu traditionnel et toujours sous la double férule hautement compétente des amis Roger VOLLE et Richard MOUREAU (les déjà nommés Beaucairois), il permit de vivre plus de deux heures dans le suspense d'un bingo bien récompensé.

BINGO!,

c'est aussi le cri de victoire qu'aurait méritoirement pu lancer le comité organisateur des Hivernales; elles furent une très belle réussite, récompense d'un fameux travail de préparation et de présence.

 

 
COMITÉ DE JUMELAGE

 

 

Laurence THIRY (Présidente), Marc TIMMERMANS (trésorier), Martine CHARLES (Secrétaire), Salvatore CELLURA, Jean-Marie MEYLEMANS, Benjamin SCANDELLA, Louis BRISART, Thomas HARDENNE, Baptiste TIMMERMANS, Michelle MEYLEMANS, Claudine SWOLFS, Lesly LETEUL, Stéphanie TIMMERMANS et Cassandra LEROY (membres).

 

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

>

FARCIENNES
Dim 16 déc. 2018

CONCERT DE NOËL DE LA BARCAROLLE ET DE LA PETITE CLÉ DES CHANTS

Une église de 181 ans + une chorale de 30 ans + une chorale de 3 ans = un superbe concert de Noël

Les chiffres ?

 

 

L'Église de l'Assomption a vécu sa 181ème année en 2018 .

La chorale «La Barcarolle» a 30 ans.

«La petite Clé des Chants» est sa fille ou sa jeune sœur, comme on voudra; elle a trois ans

UN CONCERT

 

 

Voilà tout ce qu'il fallait pour enchanter la nef de l'Église du Centre comble de spectateurs, ravis d'avance, car il savaient qu'ils allaient se réjouir d'un excellent concert de Noël.

Patricia TSAVDAROGLOU, cheffe des deux chœurs, en assumait la direction et Claude TOURNEUR l'accompagnement au clavier avec Julien FRANCE à la batterie.

Le copieux programme que voici se nourrissait du riche répertoire de Noël ; il égrenait des pages presque "imposées" à des emprunts à des variétés et des folklores de diverses nations.

 

LE PROGRAMME

 

Les choristes, très applaudis (ce qu'ils méritaient amplement) évoluaient devant un décor fait d'une vaste toile représentant un chaleureux intérieur avec son sapin décoré.

Plusieurs prestations de solistes s'avérèrent remarquables. Vous retrouverez leurs noms sous les titres dans le programme ci-dessus.

Vous y verrez se succéder Blandine et Richard, avec cette particularité que le second est le grand-père de la première; cela donna lieu à un bel instant d'humour, puis de tendresse.

À souligner encore le niveau atteint par les belles voix des jeunes chanteurs de la "Petite Clé des Chants" et, à l'autre bout de l'échelle des âges (si j'ose dire), la constance merveilleuse d'un Roger Duquaine dont les années ne dégradent pas la musicalité vocale.

DU CHANT ET PUIS ENCORE...

 

 

- Une originalité de qualité enrichissait le concert 2018. Certains membres de «La Barcarolle» possèdent d'autres talents; ainsi put-on admirer plusieurs toiles et photos de choristes et de «Peintres Farciennois»

- Patricia TSAVDAROGLOU a remercié chaudement le public autant que ses choristes. À noter qu'elle a aussi cité la chorale paroissiale qui existe depuis 110 ans.

- Père Noël n'a pas manqué ce concert en son honneur; il lui a rendu visite en compagnie d'un charmant lutin porteur d'un panier de friandises que le bon père distribua avec le sourire.

- À l'interruption, on avait le loisir de joindre la salle paroissiale toute proche où trouver de quoi se sustenter (soupe, tartes,...) et se réhydrater avec délices (vin chaud, etc.)

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

>

FARCIENNES
Vend. 21 déc. 2018

DÉJEUNER DE NOËL À WALOUPI (WAINAGE)

Au Wainage, l'implantation du groupe scolaire Waloupi fête Noël en famille.

 

C'est d'abord un petit déjeuner avec les parents, préparé par l'Amicale qui offre aussi un cougnou à chaque enfant (comme cela se fait dans les autres implantations du groupe).

À partir de 10 h les enfants ont offert aux parents le petit spectacle qu'ils avaient préparé, de la 1ère maternelle à la 6ème primaire.

Ainsi qu'il se devait à cette date, il se composait de danses et chants de Noël, tels que «Vive le Vent» (chanté aussi par les parents), «Les Enfants du Monde», «Noël,c'est comme un rythme de jazz», le refrain «We wish You a Merry Christmas», ou encore le tube de Maria Carey «All I Want For Christmas is You».

Il va de soi que Père Noël est passé par là; il a distribué un cougnou à chaque enfant.

L'ÉCOLE

 

 

  • Directrice du groupe scolaire Patrizia SIMONELLI.

  • Deux institutrices maternelles: Mmes DESPONTIN et CHEZZA.

  • Deux institutrices et un instituteur primaires: Mmes VINCENT et CHAMPAGNE, M. RINALDI.

  • 23 enfants en maternelles et 34 en primaires.

 

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook