Farfleur: un site entièrement bénévole pour le seul plaisir de compléter votre information locale...



Ça s'est passé à

En

janvier

2018

Pour se diriger, dans tous les cas : cliquer sur une mention en bleu soulignée.

Le 20: FLEURUS Dîner choucroute de l'Harmonie

Le 20: W.BAULET Souper paroissial

Le 27: W.BAULET Goûter de l'Amicale chrétienne des Seniors (Énéo)
Le 28: FLEURUS remise des prix et des Acadors à l'Académie


>

FLEURUS, le 20 janvier

DÎNER CHOUCROUTE DE L'HARMONIE ROYALE UNION ET CONCORDE

Ce dimanche, au Cercle Saint-Victor, on aurait pu se croire au restaurant, quelque part en Alsace, en Bavière,…

MENU

- Apéro
- Choucroute Royale
- Dessert

Comme je le disais...

Voilà en effet ce que des musiciens et des épouses avaient cuisiné eux-mêmes: un dîner choucroute de haute qualité devenant tradition annuelle.

Cette fois, il avait recueilli les faveurs de 50 convives dont les écots allaient alimenter la bourse de l’harmonie fleurusienne.

VISITEURS

 


Au moment de l’apéro, l’Harmonie, qui compte actuellement une vingtaine d’exécutants, a reçu la visite de l’échevin Loïc D’HAEYER, de la conseillère communale Christine COLIN; le conseiller Marc FALISSE a partagé le repas, tout comme plusieurs membres de la Confrérie de la Cité des Bernardins...

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

>

WANFERCÉE-BAULET, le 20 janvier

DÎNER PAROISSIAL

Il revient chaque année avec bonheur et utilité…

MENU

- Apéritif,
-
Roussette sauce béarnaise,
- Rôti des vendangeurs
ou
- Boulettes sauce tomate
(les 2 avec frites),
- Profiteroles au chocolat.

Servi comme on l’imagine en la salle paroissiale de la rue de la Closière, ce menu avait été préparé par une belle équipe de bénévoles et fut servi avec dextérité par les fidèles filles du Patro N.D. du Sourire.

Ce n’était pas une mince affaire, ni dans la préparation ni dans le service, car l’événement avait amené 170 personnes autour des nappes blanches ponctuées de serviettes rouges qui égayaient la salle.

Une joie que s’évertuait aussi à entretenir l’ami Cédric aux commandes d’une sono maîtrisée dans les choix et le volume.

Tout cela aurait fait sourire aussi la bourse de la paroisse, si tant est qu’une bourse puisse de la sorte exprimer sa satisfaction.

C’est que ce souper annuel permet l’insertion de la chronique paroissiale dans le toutes-boîtes «Courrier Plus», mais l’épargne peu à peu accumulée des surplus engrangés a aussi autorisé l’achat d’un grand écran où sont projetés les textes des chants pendant la messe, d’un ordinateur et d’un projecteur.

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

>

WANFERCÉE-BAULET, le 27 janvier

GOÛTER DE L’AMICALE CHRÉTIENNE DES SENIORS (ÉNÉO)

Goûter de vœux et de retrouvailes à la fois: le premier goûter 2018 de l’Amicale des Pensionnés Chrétiens (ÉNÉO)

MENU

On l’a servi sur des nappes blanches, parées de serviettes fushia et parme, de décorations végétales et florales.

- Apéritif offert par l’échevinat du 3e Âge,

-Pain de l’abbaye de Soleilmont
(jambon, fromage),

Gosette (aux pommes, à la crème).


Dans un genre autre, à déguster aussi les joyeux petits frissons de l’attente à l’instant de la tombola extrêmement bien dotée.

 

La présidente, Marie-Thérèse PIÉRART, ajouta les vœux du comité à son mot de bienvenue et donna quelques informations, entre autres à propos du voyage à Hotton programmé le 10 avril.

Elle laissa ensuite le micro aux représentants d’ÉNÉO région de Charleroi, Anaïs MICHIELS (animatrice) et Jean-Paul QUINET (président).

Tous deux prirent à leur tour la parole et apportèrent les vœux d’ÉNÉO aux convives si nombreux que le président s’en dit impressionné et heureusement étonné.

 

PRÉSENCES

 


Melina CACCIATORE (Échevine du 3e Âge), l’abbé Henri BATALIE (vicaire), des membres de la section du Cdh,...

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

>

FLEURUS , le 28 janvier

REMISE DES PRIX, PRIX SPÉCIAUX ET ACADORS À L'ACADÉMIE RENÉ BORREMANS

Bien belle matinée dominicale à l'Académie de musique, de danse et des Arts parlés René BORREMANS. En voici le programme.

Les avant-propos du palmarès

 

 

Le Bourgmestre Jean-Luc BORREMANS y avait écrit ceci :

Il est bon de rappeler, en permanence, l'importance de l'enseignement artistique dans l'épanouissement de toute une population, du plus jeune au moins jeune de nos concitoyens.

Reconnaître la valeur, le mérite de chacun reste un véritable moteur de toute activité humaine, qu'elle soit financière, intellectuelle, morale ou simplement honorifique.

La reconnaissance d'un travail, d'une performance, d'une intervention ou tout simplement d'une volonté de construire, nous réchauffe, nous permet de prendre ou reprendre confiance en soi, d'aller plus loin, pour se construire et construire une société à visage humain.

C'est le but de notre Cérémonie des Acadors.

Jean-Luc BORREMANS,
Bourgmestre.

Prenant la parole, Jean-Luc Borremans a remercié les professeurs de l'Académie qui savent se dévouer pour les enfants, aider les plus faibles; il a souligné qu'une âme s'était installée dans l'institution, sous l'action des derniers directeurs.

Il a remarqué avec un humour saupoudré de nostalgie que la cérémonie des Acadors 2018 resterait un peu spéciale, car elle était la dernière à laquelle participait Guy MATELART en qualité de directeur de l'Académie: il va prendre sa retraite. La dernière aussi pour lui-même en tant que Bourgmestre.

 

 

Et voici le texte y inséré par la Directrice f.f., Françoise GILSON (professeur de flûte à bec et de formation musicale à l'Académie)

Chers parents, chers artistes,

La remise des prix, des certificats, des diplômes et des Acadors est un événement particulier et très intense dans la vie de notre académie.

Chaque année, à ce moment précis, l'émotion, la fierté et la joie font vibrer le coeur des lauréats, de leurs parents et de leurs amis mais également de tous les professeurs et du personnel qui ont accompagné les étudiants dans leur long parcours souvent dense, parfois chaotique mais toujours enrichissant.

Car oui, les arts parlés, la musique et la danse sont des domaines de l'art exigeants, exaltants, qui demandent aux jeunes et aux moins jeunes du travail, de la passion, de la patience, du talent et, on l'oublie trop : de l'audace!

Et rien que pour ça, nous pouvons leur tirer notre chapeau!

Françoise GILSON,
Directrice f.f.

A quoi, après avoir remercié les parents, les édiles, le public présent, elle a ajouté qu'elle ferait le maximum pour perpétuer cet esprit mis en valeur par le bourgmestre.

 

 

Acadors et Prix Spéciaux




Sous peine de lui imposer un embonpoint excessif, je ne pouvais,en cet écho, reprendre tout le palmarès de l'Académie.

Je me suis bornée à mettre en évidence les noms des étudiants distingués par un Prix Spécial ou un Acador.

(Le mot «Acador» est un néologisme propre à l'Académie de Fleurus (contraction d'Académie et de médaille d'or); Il désigne un élégant trophée, gravé au nom de l'élève qui a accompli avec fruit deux cycles d'études (formation et qualification ou transition) dans une discipline instrumentale, vocale, d'arts parlés ou de danse. Ce qui représente, en moyenne, 10 ans d'études).

Les Professeurs avaient d'abord proclamé les résultats des étudiants ayant otenu un certificat.
Prix spéciaux et Acadors ont été remis à leurs détenteurs par les échevins Francis LORAND, Loïc D'HAEYER, les conseillers communaux Christine COLIN, Claude MASSAUX et le Bourgmestre Jean-Luc BORREMANS.

PRÉSENCES

 


En plus des personnnalités déjà citées, on reconnaissait plusieurs conseillers, ainsi qu'Aurore NYS, adjointe au Directeur Général de l'Admistration.

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook