Farfleur: un site entièrement bénévole pour le seul plaisir de compléter votre information locale...



Ça s'est passé à En mars 2018

Pour se diriger, dans tous les cas : cliquer sur une mention en bleu soulignée.

Le 3: WANGENIES: Souper de la Société ornithologique fleurusienne

Le 6: Les 100 ans de Berthe Tonnelier aux Templiers

Le 10: Fête enfantine des écoles communales du Centre et Orchies
Le 11 : Fête enfantine de l'école communale de W.BAULET (Spinois)

Le 13: La Fête de la Jonquille

Le 17 : W.BAULET: souper du patro ND du Sourire
Le 18: Repair Cafe Du 16 au 19 : Banquet de printemps de l'IND hommage à Bocuse IND Le 25 : W.BAULET: Concert des Baladins, leurs solistes et en invités Les Chœurs de Lorraine D’Aubagne.
Le 28: WANGENIES: Goûter de Pâques des Seniors Chrétiens


>

WANGENIES,
le 3 mars
LA SOCIÉTÉ ORNITHOLOGIQUE FLEURUSIENNE EST PASSÉE À TABLE

Et c'était une quinzième édition pour la société ornithologique et ses amis.

MENU

- Apéritif du chef et ses amuses bouches, feuilleté ibérique
- Filet de volaille en croûte, trio de légumes et croquettes
- Crêpe Suzette orange et grand Marnier

Un incident mécanique m'a empêchée d'aller à Wangenies ce samedi.

J'exprime tous mes remerciements à notre ami Jean-Luc qui m'a transmis les renseignements utiles et une belle photo, ce qui me permet de faire écho à cet événement.

La Société Ornithologique Fleurusienne,présidée par Émile Coduti, a organisé son souper annuel pour la quinzième année consécutive.

Pour l'occasion, 240 personnes avaient rejoint la salle communale de Wangenies pour déguster un menu copieux dans une ambiance très conviviale.

Une tombola dotée de nombreux lots a ravi les participants.

PRÉSENCES

 


Comme d'habitude lorsque des élections sont à l'horizon et que les candidats entrent en campagne, sa neutralité contraint Farfleur à la plus grande circonspection. La certitude d'avoir reconnu tout le monde étant impossible, je cesse pour l'instant de citer les personnalités et candidats présents à une manifestation dont ils ne sont par ailleurs pas organisateurs directs. Bien sûr, il y en avait... Merci de votre compréhension.

Photo

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

>

FLEURUS, le 6 mars
LES CENT ANS DE Mme Berthe TONNELIER FÊTÉS AUX TEMPLIERS

Mme Berthe TONNELIER

 

 

 

Madame Berthe TONNELIER est née le 2 mars 1918. Veuve sans enfants, elle était domiciliée à Fleurus, et toujours dans une ou l’autre maison de sa rue natale, la rue du Berceau.

Berthe a fait toute sa carrière à la chocolaterie Marcq (rue de la Chocolaterie). Pendant la guerre, elle a épousé Fernand DEPIREUX; Fernand avait son emploi à la poêlerie de Tamines; il est décédé en 1985.

Veuve sans enfant, Mme TONNELIER a perdu son frère, ses deux sœurs et un neveu.

Voici bientôt 5 ans, elle est entrée en maison de repos, et la «Résidence Les Templiers» vient ainsi d’avoir la joie de fêter ses cent ans. Deux neveux constituent maintenant sa seule famille. Ils viennent toujours lui rendre visite et se trouvaient à ses côtés pour la fêter, ainsi que son docteur depuis 30 ans, (il habitait lui aussi… rue du Berceau).

Berthe se déplace en fauteuil roulant dans toute la maison de repos; elle croise ainsi beaucoup de résidents et l’on peut dire qu’elle est populaire. D’ailleurs, elle participe aux activités comme l’atelier de beauté et la gymnastique douce,… selon son humeur. Elle vient volontiers prendre le café, car elle aime garder un contact social.

Il faut souligner le mérite de Mme TONNELIER; notre centenaire se montre encore partiellement autonome et s’affirme pleine de volonté et de ténacité, ce qui lui confère un caractère bien trempé.

Elle s’exprime d’ailleurs très bien, avec vivacité et n'hésite pas à utiliser spontanément quelques expressions wallonnes bien de chez nous.

 

LA RÉCEPTION

 

 

La réception en l’honneur de sa centenaire était organisée par «Les Templiers», résidence du CPAS placée sous la direction de Pierre VILAIN. Tout le personnel était présent.

Ce dernier, ainsi que l’Échevine du 3e Âge Mélina CACCIATORE, ont félicité l’héroïne du jour et lui ont souhaité de vivre de nombreuses années encore, dans la meilleure santé possible.

Bientôt, la Résidence, Récré Seniors, neveux et amis comblèrent Mme TONNELIER de fleurs, cadeaux divers et douceurs, tandis que les joyeuses bulles d’un mousseux rosé venaient éclater à la surface des flûtes festives.

Arriva enfin devant elle un magnifique gâteau orné de bougies écrivant le chiffre 100, accompagnées de deux «bougies» étincelles.

Les tables du restaurant avaient reçu des nappes en tissu d’un joli rose tendre souligné de set dans la même gamme, mais plus foncés. À intervalles, des vases élancés portaient chacun deux fleurs aux allures de beaux soleil.

C’était vraiment la fête aux Templiers, fête à laquelle Farfleur s’associe de tout cœur en se joignant aux félicitations et aux vœux présentés à Mme Berthe TONNELIER.

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

>

FLEURUS, le 10 mars
FÊTE ENFANTINE DES ÉCOLES COMMUNALES DU CENTRE ET ORCHIES

Week-end de fêtes enfantines à la salle polyvalente du Vieux-Campinaire.

À Commencer par celle présentée par les élèves de Fleurus Centre et Orchies

 
L'ACCUEIL DE LA DIRECTRICE

 

 

Après avoir remercié les représentants du Collège Communal en les personnes de Loïc D'HAEYER (échevin des travaux et bourgmestre ff) et Melina CACCIATORE (échevine,) Angélique DEVOS, Directrice du Groupe Scolaire, a ainsi accueilli le public emplissant la salle polyvalente du Vieux Campinaire

Mesdames et Messieurs, Chers parents,

Permettez-moi d'attirer votre attention quelques instants.

En mon nom et en celui de l'équipe éducative, je suis heureuse de vous accueillir aujourd'hui et vous souhaite la bienvenue afin d'assister à notre traditionnelle fête enfantine.

Je suis particulièrement heureuse de vous voir si nombreux pour applaudir le travail réalisé par les enfants, qui sous la direction du personnel enseignant, se sont transformés en de véritables artistes.

Le spectacle qui va vous être présenté a été entièrement orchestré par les enseignants. Tout cela semble si simple et pourtant ce résultat est le fruit de nombreuses heures de répétition et d'un travail acharné pour vous offrir ces quelques minutes sur scène. Je suis intimement convaincue que celui-ci sera à la hauteur de vos espérances et vous demande donc un tonnerre d'applaudissements pour eux.

Il est évident que sans votre participation, rien ne serait possible. C'est pourquoi, chers parents, nous vous remercions de tout coeur, vous qui répondez toujours présents à l'ensemble de nos manifestations et qui faites confiance en notre enseignement communal.

Les enseignants et moi-même tenons à remercier Monsieur Jean-Luc Borremans, notre Bourgmestre en charge de l'enseignement, pour son accompagnement, son aide et son soutien afin que nous puissions mener à bien nos projets tout au long de l'année scolaire.

N'oublions pas de saluer le travail remarquable accompli par les services enseignement, communication et travaux sans qui cette manifestation ne pourrait être réussie.

Je vais maintenant vous présenter notre équipe éducative et je vous souhaite de passer un excellent moment en notre compagnie.

Et d'ajouter les bénévoles en les remerciant de leur aide essentielle: Véronique, Alexandre, Patricia, Emma, Valérie, Alex.

 

PROGRAMME

Sur le thème de la danse de la rue.


Une tombola, un bar et une petite restauration agrémentaient la fête dont les bénéfices iraient bien évidemment aux activités de l'école.

Le spectacle s'inscrivait parfaitement dans les meilleurs du genre, chargé d'une tendre émotion, autant aux cœurs et aux yeux des parents et autres spectateurs, que dans le trac ou l'assurance des jeunes exécutants, voire dans le stress de l'équipe enseignante.

Et l'on pensait à la débauche d'imagination, de coordination et préparation des instits, à l'effort, l'application et le souci de bien faire des élèves: des heures à répéter, penser à l'homogénéité des costumes,... à la compétence des uns et des autres dont celle déployée en gymnastique.

Toutes et tous ont été récompensés par la satisfaction que la salle en chaleureux applaudissements.

L'ÉCOLE

 

 

Ellle appartient au groupe dirigé par Angélique DEVOS.

L'ensemble Centre - Orchies réunit une centaine d'enfants.

Quatre enseignants conduisent plus de 40 élèves dans le fondamental primaire au Centre.

PLus de cinquante plus petits bénéficient des soins d'une équipe identique en nombre dans les classes maternelles, à la Cité d'Orchies.

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

>

FLEURUS, le 11 mars
FÊTE ENFANTINE DE L'ÉCOLE DE WANFERCÉE-BAULET RUE PASTUR

Dimanche, la salle recevait cette fois l'implantation de la rue Pastur à Wanfercée-Baulet.

 
TEXTE

 

 

Après avoir remercié Loïc D'HAEYER, Échevin des travaux et Bourgmestre faisant fonction, de sa présence le samedi et le dimanche, Angélique DEVOS, Directrice du groupe scolaire, a accueilli le public du dimanche dans les mêmes termes que la veille (voir mon écho précédent).

Et elle a aussi tenu à remercier les bénévoles ayant offert leur aide à l'école de la rue Pastur: Laurent, Marie-Ange, Olivier, Suzy, Nicole, Joël, Fabienne, Mehdi, Lucas, Sylvana, Fabrice.

LE PROGRAMME

Sur le thème «Les Musiques du Monde»

Comme l'équipe qui les avait préparés, les enfants méritaient des félicitations appuyées; ici encore, le public sut les récompenser d'applaudissements aussi judicieux que nourris. La qualité des danses et de la gymnastique constituant le programme le valait bien et ce n'était que justice face au travail préliminaire que l'on devine.

Une ancienne élève de l'école avait mis son savoir-faire au service du spectacle en préparant une chorégraphie de «Catchou» avec des élèves de 3e et 4e; ils l'en remercièrent, chacun d'eux lui offrant une fleur.

Une tombola fit pas mal de gagnants, un bar et une petite restauration vinrent au secours des affamés et des assoiffés.

Quant aux gains, ils iraient tout naturellement aux activités de l'établissement.

 
L'ÉCOLE



Ellle appartient au groupe dirigé par Angélique DEVOS.
Sur le site de la rue Pastur se retrouvent une centaine d'élèves et une équipe enseignante de 6 membres.

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

>

FLEURUS, le 13 mars
LA FÊTE DE LA JONQUILLE

Comme avant chaque printemps et depuis au moins 25 années, l'Administration Communale via son service du 3e Âge offrait un après-midi de variétés gratuit aux seniors (55 ans et plus) de l'entité.

PROGRAMME et MENU

- Le spectacle se répartissait en 2 parties:

- 1. LE JACK SHOW

- 2. Un récital de Christian VIDAL
et le retour du JACK SHOW


-
Chaque spectateur reçut gratuitement

-1 verre d'apéro
- 1 sandwich
- 1 pâtisserie
- 1 café
- 1 petit cadeau
- 1 signalette avec une jonquille



On souligne avec plaisir l'impeccable prestation des étudiants de l'école hôtelière de l'IND qui ont assuré un service parfait à l'entracte.

L'ACCUEIL DE L'ÉCHEVINE

 

 

Voici le discours coloré d'humour que tint à l'ouverture l'échevine du 3e Âge, Melina CACCIATORE:

 

Mesdames, Messieurs, bonjour,

Au nom du collège et du conseil communal de la ville de Fleurus, je vous souhaite la bienvenue à l'occasion de notre rendez-vous annuel: pour la Fête de la jonquille.

Cette année, nous aurons le plaisir d'écouter Christian VIDAL et pour le plaisir des yeux en plus, le retour de JACK SHOW et sa revue.

D'ores et déjà je souhaite remercier Monsieur Albert GERARD et son équipe technique.

Cette fête de la jonquille a une saveur particulière pour moi car, comme vous le savez, même si elle existe depuis de nombreuses années, notre histoire commune a commencé en 2012. Une histoire qui pour moi ressemble plus à un conte. Et un conte commence toujours par Il était une fois…

Il était une fois, cette fille aux cheveux noir ébène que je suis, et, avec toute son expérience, j'appelle Francis LORAND à venir la rejoindre, non pas dans une chaumière au milieu d'une forêt enchantée mais bien ici chez nous à Fleurus.

Vous aurez tous compris quel conte je fais allusion.

D'ailleurs, nous sommes trop peu de deux sur cette scène…

Il y en a un autre plus «JOYEUX» qui souvent me guide vers cette réalité qui m'échappe car s'il existe un monde enchanté il est bien le seul à surfer sur la vague de l'arc-en-ciel... Il s'agit de notre président de CPAS, Olivier HENRY, absent cet après-midi.

J’aurais pu lui attribuer le rôle de simplet, le nom rimait si parfaitement avec le sien que je n'ai pu m’empêcher d’y songer, mais loin de moi cette pensée... Car nous ne pouvons que saluer sa ténacité.Il ne s’agit pas de «DORMEUR» mais de notre «TIMIDE» François FIÉVET.

Si certains pensent qu'il s'agit de «DORMEUR», rappelons que dans la mine, il est celui qui conduit la charrette transportant les diamants extraits par les autres nains et inspectés par «PROF»... Tout comme la gestion de nos cimetières... Il s'agit bien entendu de Philippe FLORKIN (que j'excuse d'ailleurs).

Et non Francis, je te vois tout guilleret, mais je ne t'ai pas oublié, car si Blanche-Neige avait son «ATCHOUM», nous nous t'avons. Nous ne comptons plus le nombre de fois où tes interventions étaient des éternuements bienveillants.

Comme précisé plus haut je me suis inspirée d'un conte; et comme vous l'avez certainement reconnu, il me faut citer la personne, forte de son ingéniosité, en laquelle je ne pouvais que reconnaître le «PROF» de ce conte. Il s'agit sans nul doute de Loïc D'HAEYER.

Il en reste donc un ... Entre «TIMIDE» et «GRINCHEUX», je vous laisse deviner…

Si j'ai choisi de tous les caricaturer cette année, je ne vais pas non plus m'épargner... Pour ce faire, je me suis inspirée de morceaux de variétés ... Mon histoire commence comme ça.

«J'ai dans le cœur quelque part de la mélancolie,
Mélange de sang barbare et de vin d'Italie,
je viens du Sud et par tous les chemins j'y reviens.»

«Fille de quartier populaire,
J'y ai appris à être fière
Bien plus d'amour que de misère
Bien plus de cœur que de pierre

Je n'ai qu'une philosophie
Être acceptée comme je suis
Moi j'ai des formes et des rondeurs
Ça sert à réchauffer les cœurs

Malgré tout ce qu'on me dit
Pour le meilleur comme le pire
J'avance le cœur léger
Avec la force et le sourire
Toujours le poing levé vers l'avenir»

Amel BENT, «Ma Philosophie»

----

Un jour, j'ai enfin compris qu'il fallait accrocher à mon cœur «une fleur couleur de sang car si on veut vraiment que ça change et que ça bouge... Je me lève car il est temps»

Michel FUGAIN, «Le Chiffon Rouge»

Toutefois «mon père avait raison: la vie est un combat; ma maman avait raison il ne faut jamais baisser les bras, car les tentations et les provocations sont des peaux de banane sur ma route... Humiliations et tribulations.., funeste équation»
Mais je sais que je suis dans la bonne direction car
....

«À vous regarder sourire, à vous aimer sans rien dire, c'est là que j'ai compris tout à coup que ma plus belle histoire d'amour c'est vous».

Avant de laisser la place au spectacle, je cède la parole à Loïc D'HAEYER qui aujourd'hui endosse le rôle de bourgmestre et d'ailleurs j'excuse l'absence de Monsieur Jean-Luc BORREMANS.

Maintenant laissons place au spectacle, j'aurai l'occasion de reprendre la parole pendant l'entracte.
Bon amusement!

le spectacle



Énorme succès renouvelé par le spectacle 2018.

La décoration réjouissante de la salle donnait déjà le sourire grâce à une multitude de ballonnets de toutes les couleurs et aux sets de table individuels spécialement imprimés au nom de la fête. Des bacs de jonquilles épanouies bordaient le plateau scénique.

L'affiche avait alléché 610 personnes du public cible, les habitants de l'entité de 55 ans et plus, et l'on y comptait des résidents des maisons de repos ouvertes sur le territoire communal: Les Templiers, Le Chassart et Sainte-Adèle de Brye.

Si vous dites «Le Jack Show» devant un aîné fleurusien, vous avez beaucoup de chance d'allumer un sourire. Beaucoup d'entre eux se souviennent d'avoir applaudi à plusieurs reprises cette troupe exceptionnelle organisée autour de Jack, un fantaisiste - parfois chanteur - surtout danseur et travesti, ainsi que .... couturier, en tout cela étincelant..

Autour de lui gravitent plusieurs chanteurs et chanteuses et des danseuses, tous et toutes de grand talent, dans des costumes foisonnant de couleurs, de brillants, de paillettes, quand ce n'est de «trucs en plumes».

Le spectacle tient à la fois de la revue, du cabaret et du music-hall, avec le même bonheur.

L'entracte fut l'occasion d'une seconde prise de parole de l'Échevine, et surtout, avec l'aide active de ses collègues, du tirage d'une tombola gratuite qui mettait en jeu 2 voyages, 2 bongos (coffrets cadeaux), 1 massage relaxant, 1 resto gastronomique et des pralines.

Et la nostalgie dans tout cela ? Car c'est aussi, un peu paradoxalement, un des ingrédients de ce genre de réjouissance ...

«Angélique», «Sérénade, «Si tu savais combien je t'aime», «Bye Bye Birdie», «Chanson nostalgique», «Les yeux de Marie», «Prisonnier de mon Amour»... ce sont des dizaines de titres de Christian VIDAL que l'on pourrait égrener, évocateurs de souvenirs tendres pour beaucoup de moins jeunes, et toujours aussi agréables aux oreilles friandes de jolies voix au service de paroles sentimentales. (Un petit tour sur You Tube: vous en retrouverez beaucoup et, si vous n'étiez pas à la fête de la jonquille, vous comprendrez qu'il y était mieux que bienvenu).

Il revint au Jack SHOW de plonger le public dans la gaieté avec quelques séquences finales éclatantes.

 

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

>

WANFERCÉE-BAULET, le 17 mars
LE SOUPER DU PATRO NOTRE-DAME DU SOURIRE

Le souper du Patro avait élu pour thème «Les fêtes de l'année» incluant Noël, le Carnaval et le Nouvel an chinois...

MENU

- Apéro mousseux
- Boulettes sauce tomates
Ou
- Filet américain et crudités
dans les deux cas avec frites

- Dessert préparé par des parents et amis

 

 

Un diaporama en boucle ravivait les souvenirs du camp de l'an passé. Une nouvelle aventure se vivra cette année à Glons (Liège), du 11 au 20 juillet.

Le souper de ce samedi s'inscrivait d'ailleurs dans le soutien financier de ce camp, à côté de l'aide aux travaux de rénovation du local destinés à améliorer le confort des filles de ce patro sympa qui compte actuellement plus de 70 animées.

À la salle de la rue de la Closière, deux cents convives ont partagé un bonheur souriant d'ordre familial qui a satisfait tout qui s'était dévoué à sa préparation (tout était «maison»), comme à la décoration de la salle et des tables, parées selon le thème choisi.

Dessins isolés ou réunis en très grandes feuilles, découpages et guirlandes enjolivaient les murs.

Nappées de noir élégant et de serviettes gris-beige, les tables se réjouissaient de confettis multiformes et multicolores, de vases monofloraux accueillant des germinis blancs (que l'on pourrait appeler petite sœurs des gerberas), ainsi que de chapeaux de carnaval pointus, dorés, rutilants, verts, argent, fuchsia,..., chacun portant à son extrémité un dessin juvénile bien dans le thème.

Carte des vins et menus y trouvaient aussi leur place, et tout cela, le redire n'est que justice, étaient œuvre signée patro.

Un jeu en forme de rébus était récompensé de nombreux lots.

COMITÉ



Émeline PIÉRART (présidente) et Valentine DORTU (vice-présidente) peuvent compter sur 10 animatrices.

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

>

FLEURUS, le 18 mars
REPAIR CAFE

Dimanche, il se passait des choses inaccoutumées à la salle annexe de la Piscine, rue de Fleurjoux. Plus souvent vouée aux sports autres que la natation et aux stages du SPH, ainsi qu'à quelques événements de natures diverses, ne voilà-t-il pas qu'elle vous prenait toutes les allures d'un atelier de réparation multidisciplinaire pour juste un écot libre dans une tirelire.

SPÉCIALITÉS TRAITÉES

- Électricité (électroménager)
- Électronique - informatique
- Vélo
-
Couture
- Menuiserie
- Collages,
- ...

 

Il s'agissait d'une nouvelle édition du «Repair Cafe» où des bénévoles se mettent à disposition du public pour réparer tout ce qui peut se réparer et redevenir ainsi utile au lieu d'aller gonfler la masse déjà étouffante de nos déchets.

Triple économie :

  • Pour la Planète,
  • Dans le coût supporté par tous de la gestion des déchets,
  • pour le consommateur.
Entre 10 et 16h., 85 réparations avaient pu être menées à bien. Informatique et électroménager ont été les plus sollicités.

Il y eut évidemment en outre des demandes que l'on ne pouvait satisfaire: tout n'est pas toujours réparable. Néanmoins, le chiffre des réussites est plus que probant quant à l'utilité citoyenne de la manifestation.

 

Il convient d'en féliciter...

LES RÉPARATEURS BÉNÉVOLES


Annie, Pascale, Lucien, Monique, Nathalie, Christiane, Claude, Pierre, Francis, Manon, Gérard, 2 Daniel, Vincenzo, Alain, Marie-France et Emmanuel.

Et il convient aussi d'en remercier

LES ORGANISATEURS


qui avaient aussi prévu une petite restauration et un bar.


FLEURUS EN TRANSITION: Laurence HENNUY, Nathalie GAUTIER, Olivier JANQUART.

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

>

FLEURUS, les 16,17, 18 et 19 mars
BANQUET DE PRINTEMPS DE L'IND, HOMMAGE À PAUL BOCUSE

Le départ définitif de Paul BOCUSE vers les cuisines des dieux en janvier de cette année a incité l'IND à faire de son banquet de printemps un hommage à «Monsieur Paul».

En voici le menu

Servir telle gastronomie exigeait des tables qui lui fissent honneur. Annick BAILLY, professeur de pratique salle, a mené cette décoration de manière magistrale.

Sur fond de nappes damassées blanc cassé se dressaient des serviettes de même facture, bordées de motifs dorés. Chaque table évoquait aussi le printemps dans une harmonie florale laissant jaillir d'un vase, au cœur d'une volute dorée une renoncule et un calla. Des bougies en verres-lampions éparpillait sur l'ensemble un peu de lumière chaude.

Cette élégance irréprochable fut aussi une exigence dans les chefs d’œuvre exécutés par les cuisines. On avait déjà ressenti cette impression auprès de la table de présentation détaillée par une étudiante à l'entrée des lieux. Elle se confirmait entièrement au service. Le raffinement esthétique des assiettes égalait celui des délices ainsi magnifiés.

On peut ajouter par ailleurs que tous les sommeliers portaient un tablier brodé du nom de Paul BOCUSE

Tous ces plats étaient inspirés de recettes signées BOCUSE, parfaitement interprétées comme les belles pages de musique par les artistes les plus sensibles. Le menu était digne des plus grandes tables : un régal, une finesse magique, un nirvana de saveur et de bon goût.

Ce qui justifiait amplement l'usage du nom BOCUSE à deux reprises sur le menu.

Atteindre pareil niveau était le fruit d'un travail préparatoire minutieux et la réussite des 4 banquets en autant de jour le résultat d'un engagement total de 80 élèves à chaque fois, une moitié en cuisine, l'autre en salle. Il s'agissait d'étudiants de la 4e à la 7e année avec le renfort d'étudiants volontaires venus de 3e.

Seize Professeurs encadraient l'impressionnante brigade.

À L'HONNEUR

La Directrice de l'IND, Mme Bernadette CANVAT, accompagnée de Jacques SPRUMONT (Directeur de la section École Hôtelière), rassembla et fit applaudir dans chaque salle de restaurant les 2 équipes d'étudiants l'une après l'autre.

L'IND avait la joie supplémentaire de pouvoir mettre à l'honneur des élèves récompensés en concours extérieurs.

Ainsi 4 étudiants de 7e année traiteurs organisateurs de banquets, se sont-ils distingués au concours international des produits de bouche à Sedan:

Florian FRÈRE, Lidwin MALOU, Quentin DEMOINY et Battiste GULLIAN prennent la 3e place du concours général et Florian FRÈRE monte même sur la plus haute marche du podium pour la grosse pièce.

Quant à Marion ANDRÉ et Océane CHAMPAGNE elles sont rentrées 2e du concours des vins de Galice.

Marion ANDRÉ et Thibaut BOUTON furent 4e au concours des vins de Bordeaux.

DU PAIN SUR LA PLANCHE

 


Les jours et les semaines qui viennent ont déjà un joli calendrier pour l'IND.

Les 3 et 4 avril, d'abord, les portes s'ouvriront malgré les vacances pascales, afin d'accueillir de 9 à 16 h. les «Coqs en herbe», jeunes stagiaires issus de diverses 6e primaires.

Le 25 enfin, ce sera la grosse affaire au Spiroudome au profit du Télévie et à l'initiative du Lions Club Charleroi Horizon. L'affichette ci-dessous reproduite vous en dira plus qu'un long discours.

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

>

WANFERCÉE-BAULET, le 25 mars
CONCERT DES BALADINS ET EN INVITÉS LES CHŒURS DE LORRAINE D'AUBANGE

Voici 6 ou 7 ans, «Les Baladins de Fleurus» sont allés chanter en Lorraine.

Cette fois, ce sont «Les Chœurs de Lorraine» qui ont quitté Aubange et gagné l'entité fleurusienne en invités des Baladins. Un lien bien vivant (et au gosier musical remarquable) maintient un contact personnel entre les deux groupes; il a pour prénom Florence, orignaire d'Aubange, chante parmi les Baladins et en est une soliste.

En l'église St Joseph, au Spinois de Wanfercée-Baulet, les Lorrains ont fait fleurir la première partie et les Fleurusiens la seconde, d'un programme rassemblé sous le titre «Les Voix du Printemps»

Voici le programme du concert de ce premier dimanche du printemps 2018.

PROGRAMME

L'ensemble du spectacle fut présenté par Marithé THOMAS.

 

Chaque chorale avait prévu 18 choristes hors le chef et enchaîna 12 titres.

Dirigés par Christine DESPINEUX, les Lorrains explorèrent joliment le temps et les genres: un petit passage en revue d'un riche monde vocal dans un enthousiasme contagieux.

Les Wallons intégrèrent deux ''tubes'' (dirait-on aujourd'hui) du terroir, pages célèbres de Jacques BERTRAND, accompagnés avec pertinence par l'accordéoniste local Pierre CASEAU.
Après l'avoir expliquée, le chef Stefano POLETTO introduisit une brève mais spectaculaire page de hautbois où l'on crut tout à coup entendre le cri d'un paon.
Florence fit apprécier sa sûreté délicate de soliste accompagnée par la guitare du chef: un moment sans doute chargé de tendre émotion pour deux choristes d'Aubange, au moins: sa maman et sa sœur.

Les deux chorales consentirent un bis réclamé par le public comblant la nef.
Un chant final réunit les 2 chœurs aux tenues quasi semblables, de noir griffé d'une longue écharpe bleu turquoise portée en étole, en deux nuances chacune au cou des Baladins, de ton uniforme mais souvent frangées pour les Lorrains.

Un échange de cadeaux ponctua la complicité entre les 2 groupes et l'on put ensuite gagner le local de Lambusart, tout proche, où l'on partagerait le verre de l'amitié.

 

Quelques mots sur les chorales

 



Guy BOSI créa la chorale d'Aubange voici 56 ans.

Ce gros demi-siècle lui a gardé tout son dynamisme et créé une ambiance sympathique et joyeuse.
Christine DESPINEUX enseigne musique de chambre et piano à l'Académie d'Arlon. Elle dirige les chœurs d'Aubange dans un répertoire très large. Dany VANDROOGENBROECK la seconde pour les répétitions de pupitres.

Avec environ 10 ans de moins, Les Baladins de Fleurus doivent leur existence à Michel LION, pionnier du mouvement «À Cœur Joie.

Ils sont maintenant conduits par Stefano POLETTO, professionnel toujours en quête de plus de qualité vocale. C'est un musicien rare, virtuose du hautbois, pédagogue, professeur d'Académie et chef de plusieurs ensembles vocaux.
Les Baladins sont une vingtaine et cherchent des choristes pour renforcer les pupitres.
Ils répètent chaque vendredi soir dès 20h30, 173 rue du Wainage à Lambusart.

CONTACTS avec les Baladins:

Roland THOMAS, président : 081 61 32 85
Anne-Marie MASY, secrétaire : 071 36 93 21 annemariemasy@skynet.be

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

>

WANGENIES, le 28 mars
GOÛTER DE PÂQUES DE L' AMICALE DES SENIORS CHRÉTIENS
MENU

- Apéritif offert par l’Échevinat du 3e Âge,
- 3 morceaux de tarte :

          • bruxelloise,
          • au riz,
          • aux pommes et recouverte.

Ils furent 125 convives à partager ce fort agréable moment, mercredi après-midi à la Salle Communale, dont la vice-présidente avait comme de coutume, fort joliment décoré les tables de montages fleuris et dans l'esprit de Pâques.

Le président ENGELS ayant malencontreusement égaré sa voix, le secrétaire prit son relais.

Fernand ISTASSE demanda que l'on respectât une minute de silence à la mémoire de 3 amis défunts : Victor VRANCKEN, Serge LIEVENS et Joël VERMAUT (époux d'une fidèle).

Par ailleurs, il évoqua le voyage en Avignon organisé du lundi 28 mai au lundi 4 juin.

Les inscriptions s’y peuvent enregistrer jusqu'au 20 avril; le prix 900 € couvre absolument tout: les repas, les boissons, les diverses excursions et les trajets aller et retour. Des feuilles explicatives détaillées furent distribuées.

Quant au reste, une tombola joignait ses agréments à ceux des conversations et de la table avec ses propres plaisirs, que pourrait prolonger à domicile la dégustation du gâteau ''nid de Pâques'' offert à chacun et chacune.

COMITÉ



Michel ENGELS (Président), Liliane HAENTJENS (Vice présidente), Fernand ISTASSE ( Secrétaire et Trésorier).

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook