Farfleur: un site entièrement bénévole pour le seul plaisir de compléter votre information locale...



Ça s'est passé à En avril 2018

Pour se diriger, dans tous les cas : cliquer sur une mention en bleu soulignée.

Les 3 et 4: Coqs en Herbe à l'École Hôtelière d l'I.N.D.

Un Fleurusien Champion de Belgique, d'Europe et du Monde !

Le 9: 19e Chapitre de la confrérie de la Cité des Bernardins
Le 21: W;BAULET : Fête du printemps du groupe scolaire communal n°3

 

 


>

FLEURUS,
les 3 et 4 avril
COQS EN HERBE À L'ÉCOLE HÔTELIÈRE DE L'I.N.D.

«Les Coqs en Herbe»: voilà qui aurait pu désigner une fine recette, d’autant que je fais écho ici à une organisation de l’École Hôtelière de l’Institut Notre-Dame.

Que nenni, mes amis; ainsi a-t-on dénommé, en ce haut lieu culinaire, un stage de vacances pascales en deux journées.

 

Il tourne fort bien depuis plusieurs années et reçoit des élèves issus des 5e et 6e primaires de toute la région.

Ils étaient ainsi 60 à vivre une première initiation à la cuisine, fièrement chapeautés de hautes toques et en tenues de travail «Coq en Herbe» à laquelle s’épinglait un badge porteur de leur prénom.

En 6 groupes de 10, ils ont multiplié en alternance les activités de 6 ateliers; une partie des «Coqs en Herbe» accomplissait le mardi ce que l' autre abordait le mercredi et inversement.

Sous la houlette de Jacques SPRUMONT, Responsable de l’École Hôtelière de l'I.N.D., un ou deux professeurs encadraient chaque «brigade en herbe», assistés d’un ou deux étudiants de 7e année traiteur ou sommelier.

 

les ateliers

- Confection de cartons-menus, montages de fleurs et décoration de tables,
- Neuf cocktails sans alcool et deux milk-shake,
- Trois zakouskis de fromage et une dégustation fromagère à l’aveugle,
- Une quiche aux légumes du sud en entrée chaude,
- Une quiche lorraine,

- Boudin noir compote comme un dessert, en grosse pièce,
-Cupcake et pâte à sucre.

De quoi épater les parents, car les petits stagiaires rentraient avec leurs préparations, montages, menus, etc. au logis.

ENCORE UN SUCCÈS !!

 


Cette visite m’a permis d’apprendre un nouveau succès de l’École Hôtelière de l’I.N.D.

Dans un concours international de salle à l’I.T.M.A. Tournai se sont confrontés des étudiants issus de 4 écoles françaises et autant de Belgique.

Il y fallait un haut niveau si l’on espérait prétendre aux honneurs. Ainsi demandait-on aux concurrents de démontrer leurs connaissances théoriques autant que de larges compétences pratiques en diverses matières: pièces de boucherie, épices, fromages,poissons, crustacés, filetage d’une sole meunière, préparation d’un steak tartare, dégustation à l’aveugle de vin rouge, débouchage et service de vins et même une explication commerciale en anglais et en français des produits locaux du Nord de la France et de la région de Liège.

Face à ce redoutable exercice combiné, Tom PIÉRAT, étudiant de 6e technique, s’est brillamment comporté, enlevant la 1ère place en connaissances théoriques et la 3e au général.

Le concours est chapeauté par «EuroToques» (association de cuisiniers). Tom a reçu une coupe et énormément de prix.

Sa victoire à l’épreuve écrite permet à l’I.N.D. de conserver «La «marmite» du Prix Michel SERVET en ses locaux pendant un an, après quoi le trophée sera remis en jeu au concours suivant.

Avec toutes nos félicitations admiratives à Tom PIÉRAT qui était coaché par Annick BAILLY, professeur à l’École Hôtelière de l’I.N.D.

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

>

FLEURUS,
UN CONCITOYEN CHAMPION DE BELGIQUE, D’EUROPE ET DU MONDE !

Le (grand) Claude VANGANSBECK est fleurusien depuis 10 ans. Sa maman et ses grands-parents maternels ont longtemps vécu à Farciennes où j’ai connu un gamin tout jeune, plein de vie, irrésistible et confondant gentiment mes fauteuils avec des trampolines…

Si j’avais dû l’imaginer alors champion sportif, j’aurais parié sur une discipline de saut.

Mais voilà, le Canada est passé par là, où plutôt Claude et ses parents sont allés y vivre, en rejoignant son grand-père paternel qui y résidait…. Un certain Frank OLIVIER de son nom de scène.

Sont-ce ses jeunes années au nord de l’Amérique qui ont transformé Claude en virtuose de la glisse ?

On ne sait trop, mais ce que l’on sait par contre, c’est que, de retour en Belgique, il accompagnait souvent des copains aux lacs de l’Eau d’Heure l’été, pour y faire du…. Jet-ski, une glisse sur l’eau et motorisée.

Ses capacités dans la discipline se sont montrées si évidentes qu’on lui proposa d’aborder la
compétition.

 

Dès la première saison, malgré une machine moins puissante que ses concurrents, il était 3e du Championnat de Belgique.

Il s’est alors doté d’une machine plus puissante et dès la deuxième saison sur ce bolide aquatique, il rafle tous les titres : Champion de Belgique, Champion d’Europe et Champion du Monde !

«Le jet-ski, dit-il, demande du travail et de la technique. J’entretiens ma condition physique en salle pendant la semaine et je pratique en principe le jet-ski tous les dimanches

Depuis la saison précédente, Claude est passé aux courses d’endurance avec un engin de 300 chevaux et il s’est d’entrée emparé de la 2e place à l’Europe et de la 3e au Mondial. Ce qui laisse légitimement espérer une nouvelle moisson de podiums et de titres.

Claude est l’époux de la charmante Vanessa.

ils sont les parents comblés d’une petite Lara.

 

Permettez que je les embrasse.

 

>

FLEURUS,
le 8 avril
19e CHAPITRE DE LA CONFRÉRIE DE LA CITÉ DES BERNARDINS

Le 19e Chapitre solennel a déroulé son rituel quasi immuable.

Programme de la journée

- 8h15: accueil des invités à l’Hôtel de Ville
- 9h15 Appel des Confréries et cortège musical avec le «Mississipi Jazz Band»
-
9h45 Chapitre solennel à La Bonne Source
- 12h Verre de l’amitié et concert apéritif
- 13h30 Grand Banquet de la Confrérie à la salle de Wangenies avec animation musicale disco par Andréa CALTAGIRONE

CONFRÉRIES PRÉSENTES

 

 

56 ! Pas moins !

 

Accueillies et réunies à l’Hôtel de Ville, les Confréries amies et la Confrérie locale formèrent cortège vers «La Bonne Source» musicalement accompagnées par le «Mississipi Jazz Band», où l’on retrouvait Guy Matelart, directeur précédent de l’Académie René Borremans.

La Confrérie de la Cité des Bernadins se rangea en double haie d’honneur afin d’encadrer leurs consœurs appelées nominalement par Fabienne HOCQ (Bailli).

En elle-même cette entrée offrait une belle page d'un folklore, coloré au gré des «vêtures», librement conçues par les Confréries à leur fondation. Cela tient du Moyen-Âge, de la culture monacale, ... avec un assaisonnement de densité variable aux épices de la fantaisie.

Voici la liste de ces Confréries invitées, et dont des membres ont été intronisés.

 

 

Province du Hainaut

Confrérie de la cité des Bernardins;
Ordre des Chevaliers d'Aulne Mr Philippe Boogaerts,
Confrérie des Potiers de Bouffioulx Mme Véronique Van Genechten
La Jurade Princière de Chimay Mme Lucia Ciufo Leone
Confrérie de la Courcèlangn's Mr Jean-Marie Magermans
Confrérie des Cépages de La Louve Mr Michel Fabry
Confrérie de la Moinette d'Ellezelles Mr Michel Vanden Meersche
Grands Gousiers de Beaumont
Confrérie de la Cervoise de Marcinelle
Confrérie de Comté de Boussu Mr Mario Lenain
Ordre des Preux Compagnons de la terre de Bry Mr Jean-Louis Lambrechts
Confrérie Du Taste Cerises de Biercée

Confréries d'Outre-Quiévrain

Confrérie de la Fée Carabosse Mme Micheline Van Den Bosch
Confrérie de la Chaude Andouille du Cateau Cambrésis Mme Michèle Legrand
Confrérie du Jambon du Morvan Mr Luc Vinck
Coterie des Closiers de Montlouis sur-Loire
Confrérie des cochoneux de la Seille
Confrérie du Bonhomme de Saint Dié des Vosges Mme Nadine de Shepper
Chevaliers de Saint-Antoine, Flandre Artois Hainaut Mme Joëlle Monnier
Confrérie des Tripaphages de Château-Gonthier Mme Anne-Michèle Thibaut
Confrérie Gourmande du Macaron et de La Bergamote de Nancy
Confrérie de la Truffe de Bourgogne de Haute Marne Mr Jean-Marie Moussu
Confrérie des Rillettes et Rillons de Touraine
Confrérie de la Tarte à l'Oignon de Givet
Confrérie de Saint-Romain en Bordelais et Pays Libournais Mr Jean-Pierre Verstraete

 

Province du Luxembourg

Confrérie du Purnalet
Confrérie Saint-Arnoul du Comté de Chiny
Confrérie d'il Crâss Djotte de Houffalize Mme Marie-Ange Cara

Province de Namur

Confrérie de la Houlette de Florennes Mme Monique Goossens
Confrérie des Maîtres Brasseurs et Distillateurs de Wallonie
Confrérie des Chevaliers de la tarte et de la Pompe de Belgrade Mr Fernand Taquet
Confrérie du Peket d' Namur et de ses Escargots Mr Marc Deneffe
Confrérie de I'Auveloise Mr Constant Marchal
Confrérie de Leffe Mr Marc Bousse
Ordre des Gentes Dames de Ciney Mme Marie-Anne Gauthier
Confrérie du Franc Thour de Ciney Mr Luc Robberecht
Confrérie Li Crochon d'Onhaye Mr Christian Belot
Confrérie des Chevaliers de la Coutellerie de Gembloux
Confrérie des Mollassons de Warnant Mr Philipe Antoine
Confrérie de la Gribousine Mr Allan Hermand
Confrérie du Biétrumé et de la Blanche de Namur Mme Martine Laffut
Ordre de saint-Vincent de Jambes Mr Christian Didembourg
Confrérie des Wiyinmes de Méan
Confrérie de la Carmelle de Doische

Province de Liège

Confrérie des Magneûs d'Crolêye Djote di Warou Mme Micheline Lombart
Ordre Hospitalier Curieux et Courtois des Chevaliers de St Bacchus Mr Alain Guillaume
Seigneurie de la Vervi-Riz Mme Jenny Meunier
Confrérie des Chevaliers du Malt de Hannut
Confrérie du Grand Apier de Tilves
Confrérie des Vignerons du Petit Bourgogne de Sclessin Mme Viviane Charlier

Province du Brabant Wallon

Confrérie des Blancs Gilets Mougneux d'Hatchès de Grez-Doiceau Mme Marthe Dindal
Confrérie de La Blanke Doreye de Jodoigne
Confrérie des Mougneux D'Vèt Trêpe d'Orp le Petit Mr Yvan Jacquemin
Confrérie des Compagnons du Witloof d’Evere
Confrérie du Pays du Lothier de Genappe
Confrérie des Maîtres Paveûs, Scribeux et Mougneux de Tarte au Sucre de Waterloo Mme Magdalena Coudenys

L'ENTRÉE DE LA CONFRÉRIE DE LA CITÉ DES BERNARDINS

 

 

Vinrent ensuite les membres de la Confrérie fleurusienne, toujours à l’appel de Fabienne HOCQ, Bailli, et dans un certain ordre que l’on pourrait qualifier de hiérarchique.

Cet ordre d'entrée vous donne donc à la fois les noms des confrères et la hiérarchie dans la Confrérie qui s'achève par le Grand Maître; suivirent promus et apprentis.

Bachelier

Philippe Sprumont

Gentes Dames - Chevalier

Jacqueline Schoofs, Antoinette Ceulemans, Marianne Van Bockestal, Emile Coduti

Dame officier - Officiers

Christine Michiels, Willy Fostier, Francis Lorand, Alain Van Winghe

Dames Grands Officiers

Annie Van Aerschot, Martine Muret, Vélia Pennacchini, Brigitte Denis

Grands Officiers

Bernard Misonne, Jacques Van Hoebroek, Guy Henin

Dame Grand Commandeur - Grands Commandeurs

Françoise Pianetti, Albert Joris, Michel Royaux

Grand Conseil de la Confrérie

Etore Barbieri Sénéchal
Philippe Lefebvre Maître de chai
Robert Lorand Argentier
Ruddy Chapelle Chancelier
Viviane Claux Chambellan
Michel Labarre Porte Drapeau
Christian Robert Porte-Epée
Daisy Crombez Grand Maître
Fabienne Hocq Bailli

Promus:

Christine Michiels, promue Dame Grand Officier; Philippe Lefebvre, promu Grand Officier, Alain Van Winghe promu Grand Officier.

Vincenza Aquilino : Apprentie Bachelière

 

LE MOT DU GRAND MAÎTRE



 

Le Grand Maître Daisy CROMBEZ, salua les confréries et les personnalités présentes.

Elle invita Arnaud RUTH, Président du Conseil Noble du Hainaut, Michel HURÉ, Président de l’Ambassade Régionale des Confréries de produits de terroir et du goût du Hainaut Cambrésis et du Hainaut belge, Thierry MEUNIER, de la confrérie de l'Abbaye d’Aulne, qui a parrainé la Confrérie fleurusienne, à rejoindre la Confrérie locale.

Ils étaient tous trois des invités d'honneur et furent donc présentés en premier à la salle.

Formulant la pensée émue, amicale et solidaire de toute la Confrérie à l'égard de deux de ses membres, Michel ROYAUX et Alain VAN WINGHE, hospitalisés, elle rendit hommage aux confrères et consœurs trop tôt disparus, ainsi qu'aux membres des Confréries amies décédés dans un passé proche ou lointain.

Elle invita l'assemblée à se lever, non pas pour observer un moment de recueillement comme de coutume, mais plutôt afin de les applaudir en reconnaissance de tous les services rendus.

Tout était en place, le 19e Chapitre solennel de la Confrérie de la Cité des Bernardins pouvait commencer, et Daisy CROMBEZ prit ainsi la parole :

« La ville de Fleurus vit 2 week-ends de tradition.

Le 1er, avec la cavalcade de Pâques et ses réputés gilles présents depuis plus d'un siècle pour défendre le folklore local et offrir aux spectateurs la traditionnelle orange.

Les feux de Bengale se sont éteints avec la mort du gille.

Place, ce week-end, à la Confrérie de la Cité des Bernardins, qui organise son 19e Chapitre et qui défend un patrimoine local différent basé sur les traditions culturelles, gastronomiques et l'aide aux plus démunis.

"C'est joli, le progrès? Demain, quand on offrira un livre a un gamin, il le tournera dans tous les sens pour savoir où il faut mettre les piles." Cette citation de Coluche a plus de 30 ans.

Bien évidemment, les techniques modernes (Internet, smartphones et tablettes) permettent, avec l'aide des jeunes,de faciliter nos recherches, nos relations avec le monde extérieur.

Les confréries ont d'ailleurs bien compris les avantages de ces techniques et exploitent avec bonheur l'utilisation des mails.

Les confréries sont donc bien présentes dans le monde technique d'aujourd'hui et elles se doivent, par leur utilisation de transmettre aux jeunes générations les valeurs chères à nos aïeux, afin de sauvegarder notre patrimoine ancestral.

Les confréries ont toujours la bonne humeur, le soleil au cœur.

Aujourd'hui, nous avons la chance que le soleil brille aussi à l’extérieur.

Bonne journée à tous.»

Elle demanda ensuite à toute l'assemblée de se lever afin d'observer un temps d'hommage aux disparus des Confréries.

Par une dégustation du Pommeau des Vergers de Fleurus, de Biscuits «Bernardins», Confrères et Consœurs s’assurèrent de la bonne conformité des produits de bouche qu’ils défendent.

Ruddy CHAPELLE pallia l’absence forcée d’Alain VAN WINGHE, retenu par une revalidation en très bonne voie.

Ruddy présenta donc les 3 nouveaux chevaliers d’honneur issus de la société civile :

Dany BOUTS, artiste peintre, créateur et guide de l’Atelier des Couleurs. Son œuvre, souvent mystérieuse, fusionne figuratif et surréalisme. Il participe activement à la vie culturelle locale et peut présenter un palmarès bien nourri de récompenses amassées au fil de divers concours.

Michel WANET, qu’il ne faut plus présenter aux Fleurusiens, fut imprimeur de formation et devint collaborateur extérieur de plusieurs rédactions sportives. Il a mis son énergie et son sens du contact humain au service de l’Administration Communale de 1979 à 2014. Il s’implique maintenant comme citoyen actif au sein du collectif citoyen «Soviet Bloem».

Claude VANGANSBECK est fleurusien depuis 10 ans. Petit-fils du chanteur Frank Olivier, il vécut une dizaine d’années de son enfance au Canada,. C’est un virtuose de la glisse, et en Belgique, à défaut de neige, il a compensé par le jet-ski, commençant en amateur avec des amis aux Lacs de l’Eau d’Heure ; il a franchi le pas de la compétition et peut orner son CV de 3 titres, Champion de Belgique, Champion d’Europe et Champion du Monde sur la même saison !

Ces nouveaux chevaliers d’honneur, les membres des Confréries intronisés, les promus locaux de cette année satisfirent bien entendu aux dégustations obligatoires. Le Grand Maître Daisy CROMBEZ et le Grand Commandeur ainsi que porte-drapeau Michel LABARRE recueillirent leur serment de défendre toujours et en tous lieux le pommeau et le bernardin.

Suivit l’adoubement.

Le Mississipi Jazz Band apportait ses ponctuations aux divers actes du Chapitre.

Une pause, toujours en musique, permit à l’assemblée de goûter aux productions locales, y compris la dorèye di Fleurû..

Au nom du Bourgmestre, l’Échevin Francis LORAND, Officier dans la Confrérie, adressa des félicitations et des vœux chaleureux d’heureuse continuation; il rappela que Fleurus est une ville qui cultive la joie du folklore et celle d'accueillir tout le monde.

À la demande d’Alain VAN WINGHE, il y ajouta quelques plaisanteries, pour faire comme si Alain avait été présent.

Brigitte DENIS, Dame Grand Officier et Présidente de la commission philanthropique en la Confrérie, remit un chèque à Marie-Claude DUPON, Secrétaire de «Sports pour Handicapés Fleurus». La Confrérie saluait et soutenait ainsi ce club vaillant et méritant s’il en est.

La Marseillaise et la Brabançonne ont clos ce 19e Chapitre prolongé d’un apéritif à base de Pommeau local.

La journée ne s’achevait pas ainsi pour tous. Celles et ceux qui avait choisi de rester encore entre amis gagnèrent la salle communale de Wangenies où les attendait un Grand Banquet de haute qualité, avec l’animation musicale disco d’Andréa CALTAGIRONE.

PARMI LES PRÉSENTS

 


Melina CACCIATORE (Échevine, Bourgmestre ff) ; Loïc D’HAEYER (Échevin), Christine COLIN (Conseillère Communale),…

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

>

W.BAULET
21 avril 2018
FÊTE DU PRINTEMPS DU GROUPE SCOLAIRE COMMUNAL RÉUNISSANT CERTAINES ÉCOLES DE LAMBUSART ET DE WANFERCÉE-BAULET

Les sites scolaires communaux du Centre, de la Drève et de la rue de Tamines à W.Baulet, de la Roseraie et de la rue Baudhuin à Lambusart forment un groupe qui offre toutes les classes de maternelle et de primaire ; ils faisaient fête commune ce samedi à la salle polyvalente de Wanfercée-Baulet, comble pour l’occasion. Voici le programme du spectacle.

LE PROGRAMME

En l’absence de Lucienne VERBIEST (Directrice, en congé de maladie), Maïté LECIRE (Directrice ff.) accueillit le public et lui présenta les membres des diverses équipes éducatives.

Une élève lui offrit les fleurs du remerciement général.

Que vous dirai-je donc du spectacle que je n’aurais point encore écrit en circonstances similaires?

Au risque inévitable de me répéter, je soulignerai la qualité du travail de préparation d’un personnel enseignant décidément polyvalent puisqu’il joue à la fois les rôles de scénaristes, metteurs en scène, répétiteurs, quand ce n’est en sus couturiers et habilleurs (tout cela le plus souvent au féminin).

Et ces jeunes, depuis les presque bébés encore jusqu’aux ados, déjà, que d’efforts, d’attention et de courage face au trac, ne leur a-t-il pas fallu déployer, pour offrir un si beau spectacle?

Une grande tombola, un bar et une petite restauration s’ajoutaient au divertissement scénique.

 

LE GROUPE SCOLAIRE



Il compte 220 élèves répartis en 16 classes encadrées de 18 enseignants et 3 maîtres spéciaux.

PRÉSENCES

 


La fête a reçu la visite de l’Échevine Melina CACCIATORE, d’autres peut-être après mon passage.

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook