Farfleur: un site entièrement bénévole pour le seul plaisir de compléter votre information locale...



Ça s'est passé à

En

OCTOBRE

2018

Pour se diriger, dans tous les cas : cliquer sur une mention en bleu soulignée.

Le 3: FLEURUS: goûter des Pensionnés chrétiens de Wangenies

Du 5 au 7: FLEURUS: Exposition du trio d'art de Saint-Amand

Le 19: WANGENIES Commémoration du Centenaire de l'Armistice: exposition et concert de la chorale
Le 26: À SAINT-AMAND: souper Halloween de l'école communale de Wagnelée.

Le 28: FLEURUS Hits de la chanson française: concert de l'Harmonie Royale Union et Concorde

Le 31: Premier Souper Halloween de l'École des Jeunes de l'U .S. LAMBUSART
>
FLEURUS,
le 3 oct.18
GOÛTER DES PENSIONNÉS CHRÉTIENS DE WANGENIES

Comme Récré Seniors pour son dîner annuel, faute d'achèvement des travaux de leur salle communale,
les Pensionnés Chrétiens de Wangenies ont partagé leur goûter d'octobre à Fleurus.

MENU

- Apéritif offert par l'échevinat du 3e Âge
-Trois morceaux de tarte

  • -Au riz
  • -Aux cerises
  • Bruxelloise

-Un verre de vin
-Café

 

TEXTE

 

 

C'est à l'Hôtel de Ville de Fleurus que la centaine de convives ont trouvé asile autour de tables garnies de nappes blanches accompagnées de serviettes aux teintes automnales de vert et de brun.

Ils eurent de surcroît le bonheur de fêter les noces d'or de deux d'entre eux, Jean-Claude et Jovanne DEBELLE.

Madame fut joliment fleurie tandis que Monsieur recevait une bouteille de vin.

Enfin, les participants tentaient leur chance à une tombola bien nourrie... de produits de bouche et de bouteilles, en plus des objets divers coutumiers du genre.

COMITÉ



Michel ENGELS (Président), Liliane HAENTJENS (Vice-Présidente), Fernand ISTASSE (Secrétaire et Trésorier) avec l'aide de10 bénévoles.

PROCHAINES RENCONTRES

 

 

          • Le 21 novembre avec la Fraternelle des Cheveux d'Or

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

>

FLEURUS,
du 5 au 7 oct.18

EXPOSITION DU TRIO D'ART DE SAINT-AMAND

Une exposition commune de 3 Saint-Amandinoises, voilà qui n'est pas banal !

Elle se tenait samedi et dimanche à l'Hôtel de Ville de Fleurus.

L'origine

 

 

Viviane STIELLE, photographe autodidacte est déjà une habituée des expositions. Elle a exposé 6 fois à Fleurus, 2 à Ligny et 1 à Tongrinne.

En septembre 2016, elle a conçu l'idée de l'exposition à trois qui se concrétisa dans l'exposition «Trois femmes, Trois Styles».

Cette fois, ce concept s'est renouvelé; les trois exposantes habitent Saint-Amand.

Les exposantes

 

 

Elles avaient fait le choix de partager cimaises et autres modes de présentation sans délimiter d'espaces personnels, ce qui offrait au visiteur une variété très plaisante.

Viviane STIELLE

Elle a commencé en 2008 à se passionner pour la photo.

En autodidacte, elle a fait un fameux bout de chemin, au propre comme au figuré. En explorant sans relâche rues, sentiers, campagnes et bois de son village, le plus souvent très tôt le matin, elle a développé un instinct très affiné, plus efficace que certaines techniques sophistiquées.

Sa propre contribution à cette exposition en trio illustrait en 22 photos splendides la nature à Saint-Amand.

Cette nature que Viviane adore manifestement, elle l'aborde quasi dans son intégralité: fleurs, paysages, chevaux, canards, oies, chouettes, chevreuils, lever de soleil.

Sur une table, 4 pochettes renfermaient chacune 120 photos de plus petits formats, soit 480 très, très belles images.

Anne-Marie LETENRE

Elle a fréquenté l'Académie de Braine-l'Alleud et participe depuis 10 ans à l'Atelier des Couleurs groupé autour de Dany BOUTS.

Aquarelliste, elle a d'abord créé des paysages imaginaires; l'an passé, toujours sur papier 300 gr, elle a traité beaucoup de bâtiments fleurusiens.

Ici, inspirée par les photos de Viviane, elle faisait incursion dans le domaine animalier avec une jolie réussite, chiens, chats et même un rat vivent sous son pinceau en une trentaine d'œuvres.

À ce challenge, elle en ajoutait un autre et exposait sa première aquarelle sur toile, support qu'elle compte explorer.

Si l'on en juge par ce premier essai (transformé, dirait-on au rugby) c'est une aventure qui semble fort bien partie.


Annick HUPÉ

Voilà 40 ans qu'elle succombe périodiquement à sa bouillonnante passion artistique polymorphe dont on peut considérer la décoration comme fil conducteur.

Elle use souvent de matériaux de récupération.

Elle produit aussi bien des œuvres de broderie, du macramé, qu'en béton détourné de son usage courant, en bois issu de son jardin, en bouchons de liège,...

Et pourquoi pas de bouts de ficelle, ou presque, comme pour de très jolis cœurs.

À d'autres moments elle travaille la résine, enfile des perles en bijoux ou crée des lampes ou autres objets en béton avec une inventivité qui ne semble guère connaître de limites.

AU VERNISSAGE

 

 

L'idée maîtresse et la sympathie dégagée par les exposantes y avaient attiré un public considérable vendredi soir. On y reconnaissait par exemple Dany BOUTS et des personnalités politiques que je ne citerai pas à la veille ou presque des élections communales: neutralité oblige...

Ce fut un excellent moment de partage avec les artistes, accompagné d'un vin d'honneur fort agréable.

 

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

>
WANGENIES, le 19 oct.19
COMMÉMORATION DU CENTENAIRE DE L'ARMISTICE
EXPOSITION ET CONCERT DE LA CHORALE

Dans moins d'un mois, il y aura cent ans que la signature d'une armistice mettait fin à cette première horreur mondiale que fut la guerre 14-18...

Ces pages écrites dans l'histoire en rouge sang sur fond de boue imposent un devoir de mémoire,
d'hommage et de profond respect.

L'échevin des affaires patriotiques, Philippe FLORKIN, a effectué un travail colossal qui s'est traduit par une série de manifestations dans tous les villages de l'entité comme à Fleurus (vous pouvez en lire l'impressionnant détail dans l'agenda de Farfleur en cliquant ici).
L'échevin qui ne sollicitait plus le suffrage met ainsi un terme flamboyant à sa carrière politique.

 

LA SOIRÉE

 

 

L'Église Saint-Lambert s'ouvrait à une soirée de ce programme en accueillant une exposition et un concert de la chorale paroissiale.

Afin de bien mettre les choses en place, on commença par regarder un diaporama de photos anciennes.

Ensuite s'exprima Fernand ISTASSE, chef de la chorale Saint-Lambert; il remercia l'administration de son soutien, la collaboration de la Commune de Fontaine-l'Évêque et d'une amie deTournai.

Il souligna l'ampleur des efforts accomplis par l'échevin FLORKIN.

M.ISTASSE était aussi un acteur de l'exposition à laquelle il avait joint le fruit de nombreuses recherches personnelles. Il céda la parole à l'échevin FLORKIN.

Celui-ci évoqua les deux guerres et le rôle de la Croix-Rouge, thématiques à propos desquelles il avait enrichi l'exposition de beaucoup de documents.

Dirigés en alternance par Fernand ISTASSE et Nicole ROMIGNON, les 24 choristes égrenèrent joliment 18 chansons à 90 % de l'époque marquée par cette guerre que l'on a, presque trop modestement, qualifiée de grande.

 

PROGRAMME DE LA CHORALE

-La Légende d'un Peuple et d'un Roi
-La Chanson de Craonne
-Le Soldat
-La Reine et le petit Soldat
-Hymnes des Alliés
-Le Chant du Départ
-Si le Bon Dieu
-Sous les Ponts de Paris
-Tu renaîtras
-La Caissière du grand Café
-Plus jamais, jamais la Guerre
-Qui de nous trouvera
-Le Chant des Partisans
-L'Hirondelle des Faubourgs
-Caroline
-Èl Quézenne au Mambourg
-La Madelon
-La Brabançonne

Une prestation fort appréciée et donc justement applaudie à l'avenant.

L'EXPOSITION



Avec le vin d'honneur, était venu le temps de parcourir l'exposition.

Elle était riche de photos originales patinées par le temps, de coupures de journaux aussi jaunies par les années, d'ouvrages historiques divers, de reproductions, d'affiches, de décorations, de lettres,...

C'était comme un plongeon d'un siècle dans notre passé, un face à face qui créait une émotion certaine et donnait à penser que si des terres comme les nôtres n'ont encore pu cesser de s'abreuver du sang des guerres que depuis à peine plus de 60 ans, il en est toujours tant d'autres par le monde qui sont martyrisées dans des affres guerrières déclenchées au nom de tout et de n'importe quoi.

Le devoir de mémoire y trouve toute sa nécessité.

PRÉSENCES

 

 

Déjà nommé, l'Échevin des Affaires Patriotiques, Philippe FLORKIN; Noël VAN KERCKHOVEN (Bourgmestre de Fontaine-l-Évêque); Claude MASSAUX (Conseiller communal et Président de Mon Toit Fleurusien); l'Abbé MATHELART; des représentants des Associations Patriotiques et de la Confrérie de la Cité des Bernardins (dont Daisy CROMBEZ, Grand Maître).

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

>
SAINT-AMAND, vend. 26 oct.18
SOUPER HALLOWEEN DE L'ÉCOLE COMMUNALE DE WAGNELÉE

La salle du CSL Saint-Amand prêtait son cadre à ce rendez-vous très chaleureux.

MENU

- Apéritif
- Boulettes sauce tomate
ou
- Escavêche
(dans les deux cas avec frites)
- Dessert

Le personnel s'activait à la friture et au service.

Il avait aussi fallu nettoyer, disposer la salle, garnir les tables, décorer les murs; en tout cela s'avéra fort utile le coup de main fourni par une vingtaine de parents et anciens qui seraient encore là au moment de débarrasser et de rendre la salle comme on l'avait reçue.

L'implantation de Wagnelée appartient au groupe dirigé par Angélique Devos. C'est sans doute le site scolaire communal le plus excentré de l'entité. Est-ce cela qui lui confère ce bienheureux aire de petite école de campagne, ce qui se perd hélas peu à peu?...

Grand dommage... car ici, les 3 institutrices et la puéricultrice n'ont pas en commun que l'amour des enfants; elles rayonnent de sourire, offrent un accueil chaleureux et déclenchent la sympathie.

Tandis que les adultes se consacraient au repas et aux plaisirs de la conversation, les enfants, soigneusement déguisés et en nombre, s'en donnaient à cœur joie dans un doux Halloween rieur malgré les jolis costumes horrifiants.

Cette excellente soirée dédiait ses gains à la Saint-Nicolas des enfants.

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook

>
FLEURUS, le 28 oct.18
«Hits de la Chanson Française»
CONCERT DE L'HARMONIE ROYALE UNION ET CONCORDE

L'Harmonie fleurusienne a donné concert dimanche en ses terres, plus précisément en la salle de l'Hôtel de Ville.

Le thème du concert 2018 fut «Hits de la Chanson Française».

Sous la direction de Johnny DEPASSE et avec la présentation de Claudine, les 27 musicien(ne)s, en pantalons foncés et chemises blanches ont interprété 18 titres en 2 parties: des chansons française, donc, mais aussi des évocations d'artistes célèbres.

La décoration du front de scène rassemblait des affiches, pochettes de disques et photos, tandis que les tables toutes blanches pensaient avec sobriété à l'automne avec une touche laissée à l'imagination ornementale intemporelle.

Le PROGRAMME

PREMIÈRE PARTIE
DEUXIÈME PARTIE
- Cent mille chansons
- Mélodies de la France
- Sardou Superstar
- L'Amour en héritage (only love)
- Signé Gainsbourg

- La vie en rose
- En balade avec Yves Duteil
- Pour un flirt

- Claude François for ever
- Mourir d'aimer
- Dans le vent avec Adamo
- Belle
- Partout fleurissent les roses
- Les champs élysées

- Le Marchand de Bonheur

 

Une centaine de spectateurs s'en sont réjouis.

À côté de ces bons plaisirs de l'oreille, l'Harmonie proposait aussi à son public des joies destinées à la bouche, joies que l'on ne bouda point et qui prenaient formes et goûts de tartes maisons, de sandwichs et de boissons.

PRÉSENCES

 

 

On remarquait la présence de plusieurs représentants de la Confrérie de la Cité des Bernardins.

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook
 

 

>
LAMBUSART,
le 31 oct.18
PREMIER SOUPER HALLOWEEN DE L'ÉCOLE DES JEUNES
DE L'U.S.LAMBUSART

Des souris, des araignées sur les tables ... Une malpropreté malvenue , qui plus est dans un club sportif !

Voilà pourtant la "décoration" qui s'imposait obligatoirement (et gaiement) mercredi au 151 convives de la salle Georges HORDIES. Et l'on en avait rajouté dans le genre, jusque sur les vitres parées en l'honneur d'Halloween. Tout cela était l'œuvre des parents enthousiastes.

Tout s'explique; c'était le premier souper sous ce signe organisé par l'École des Jeunes de l'U.S. Lambusart.

Née à l'initiative de Philippe ARNOULD et Dominique SEVRIN voici un mois, elle réunit 96 jeunes de 6 à 21 ans et présente 10 équipes de basket en compétitions entre clubs le week-end, dès la mi-septembre.

Chaque équipe a son propre entraîneur et le retrouve 2 fois la semaine.

Ce point étant éclairci, il convient d'abord de saluer cette création. Une école des jeunes ajoutant une préparation de qualité s'intègre parfaitement au sein de ce club familial s'il en est.

Et puis, il est temps d'en venir à la soirée du souper.

MENU


(Un repas préparé par le traiteur Fisette de Soleilmont)

- Potage au potiron
- Assiette de pâtes,
sauce bolognaise
- Dessert Halloween

On imagine bien qu'Halloween n'inspirait pas uniquement décoration et menu.

Les enfants costumés s'en donnaient à cœur joie et profitaient en plus d'une surprise de taille sous la forme de deux châteaux gonflables mis à disposition gratuitement par Locaparty.

Ajoutez tout le service gentiment assuré par l'équipe de P 3.

Et n'oubliez pas ce parent délicieusement affreux maîtrisant l'animation musicale.

Voilà; vous avez la recette d'une soirée parfaitement réussie et heureuse et vous savez presque tout d'une première dont on peut quasi à coup sûr affirmer qu'elle ne sera pas la dernière.

COMITÉ



Philippe ARNOULD (responsable et directeur technique) Geneviève ARNOULD (secrétaire)

Des photos

Si en bleu et souligné (lien direct), photos aussi sur facebook